Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 janvier |
Saint Vincent de Saragosse
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

« Ce qui se passe dans la paroisse de Trappes a une dimension prophétique »

Article réservé aux membres Aleteia Premium
TRAPPES ÉGLISE FRANCE

Georges Gonon-Guillermas / Hans Lucas via AFP

Mathilde de Robien - publié le 13/01/22 - mis à jour le 14/01/22

À Trappes, ville "sensible" des Yvelines, une quarantaine d’adultes se prépare à un sacrement de l’initiation chrétienne. Un signe parmi tant d’autres du dynamisme des paroisses populaires, annonciatrices "d’une humanité réconciliée", estime son curé, le père Étienne Guillet.

Forte de 35.000 habitants et située à une douzaine de kilomètres de Versailles, Trappes souffre de sa réputation. À en croire les relais médiatiques, elle n’est que violence, trafic de drogue et délinquance. Un de ses quartiers, les Merisiers, n’a-t-il pas été désigné dès 2018 « quartier de reconquête républicaine » (QRR) parce que la délinquance y avait augmenté de manière significative ? Une délinquance qui ne faiblit pas pour autant. Elle a même bondi de 10% sur les six premiers mois de l’année 2021 par rapport à la même période en 2019. Sans compter que Trappes a vu grandir plusieurs jeunes partis mener le djihad avec le groupe Etat islamique en Syrie et en Irak entre 2014 et 2016.

Alors Trappes, une ville perdue ? Mais ce qui compte n’est-il pas ce qui se passe réellement au-dedans ? Et dont le père Étienne Guillet, curé depuis 2015, donne une image différente, lumineuse même, loin des informations anxiogènes. « Bien sûr, il y a des problèmes à Trappes, mais ce serait réducteur de ne retenir que cela ! Il y a un vrai dynamisme dans les paroisses des quartiers populaires. Il se passe quelque chose de prophétique, qui annonce une humanité réconciliée », confie le prêtre à Aleteia. « À l’image de la ville, la paroisse de Trappes est jeune, vivante, multiculturelle, et même si elle a ses faiblesses, elle est le signe que vivre ensemble est possible, que le multiculturalisme n’est pas un drame ».

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?.

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

220 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
banlieuesbaptêmesacrementsYvelines
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement