Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 janvier |
Saint François de Sales
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Dans les Vosges, une bénédiction qui roule

WEB2-CAPTURE-BENEDICTION-DIOCESE-DE-SAINT-DIE.jpg

Capture Twitter I Diocèse de Saint-Dié

Agnès Pinard Legry - publié le 11/01/22

Le père Damien a décidé de marquer le coup pour la réouverture de la ligne TER entre Saint-Dié-des-Vosges et Épinal mi-décembre. Il a béni le premier train de la ligne lors de son passage à Saint-Léonard.

Après trois ans de suspension, le retour du train reliant Saint-Dié-des-Vosges et Épinal dimanche 12 décembre a été un événement de taille. Si le Premier ministre Jean Castex a tenu à faire le déplacement, le père Damien Bessot, curé de la paroisse Notre-Dame du Val de Meurthe a lui aussi tenu à marquer le coup. Lors du passage du premier train dans la gare de Saint-Léonard, c’est équipé d’un goupillon de situation, en soutane et en chape qu’il a accueilli le véhicule afin de le bénir.

Dans une vidéo partagée par le diocèse on le voit se tenant à un passage à niveau à signal lumineux. Après avoir récité une prière et alors que le convoi ralenti il n’a pas hésité à asperger toute la rame d’eau bénite. « Rien de ce qui est humain n’est étranger à Dieu, surtout quand la finalité est le rapprochement des hommes », a commenté le diocèse quant à cette bénédiction insolite.

Pour mémoire, bénir vient du latin bene dicere, « dire du bien ». L’Église peut bénir des personnes (familles, malades, missionnaires, catéchistes, associations, pèlerins…), des animaux, des lieux (lieux de travail, champs, locaux d’associations, séminaires…) et des objets (instruments de travail, véhicules, installations techniques, objets de piété…). Attention néanmoins, un lieu ou un objet bénit ne doit pas faire objet de superstition : l’Église rappelle que ces bénédictions ont pour but la sanctification des personnes qui en feront usage. 

Tags:
bénédictioninsolite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement