Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 24 mai |
Saints Donatien et Rogatien
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

François a rencontré une centaine d’entrepreneurs français

POPE AUDIENCE

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 07/01/22 - mis à jour le 07/01/22

Dans un monde où les systèmes économiques se « moquent des principes évangéliques », le pape François a encouragé les dirigeants chrétiens à porter leurs « croix » et à s’inspirer de la figure de Jésus « berger » afin de servir le bien commun, lors d’une audience privée avec des entrepreneurs français, le 7 janvier 2022.

Le pape recevait au Palais apostolique du Vatican une centaine de patrons français participant au Voyage du bien commun, une initiative menée en partenariat avec les Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC). Le pontife argentin avait rencontré une première fois les membres de ce pèlerinage à Rome en décembre 2019. « J’imagine que, parfois, votre charge vous pèse, que votre conscience entre en conflit lorsque l’idéal de justice et de bien que vous imaginiez atteindre n’a pas pu être réalisé », a confié le pape François au début de son discours de sept minutes. Dans un environnement économique éloigné des valeurs chrétiennes, il les a exhortés à « persévérer » et à « vivre dans la foi » leurs épreuves pour les surmonter. 

Le pape a ensuite souligné que la mission du dirigeant chrétien s’apparentait à celle du berger, « dont Jésus est le modèle ». Ainsi, il est capable « d’aller devant le troupeau pour montrer le chemin, de rester au milieu pour voir ce qui se passe à l’intérieur, et également derrière pour s’assurer que personne n’est laissé pour compte ». Il a alors demandé aux patrons chrétiens d’être proches de tous leurs collaborateurs, de s’intéresser à leurs vies, à leurs difficultés, leurs peines, leurs inquiétudes mais aussi à leurs joies, projets et espérances. 

« Vous aussi, vous avez vos croix à porter »

Il a enfin encouragé chacun à mettre en oeuvre la subsidiarité, principe qui valorise « l’autonomie et la capacité d’initiative de tous, en particulier des derniers ». « Même si l’exercice de l’autorité suppose des prises de décision courageuses et parfois personnelles, la subsidiarité permet à chacun de donner le meilleur de lui-même », a-t-il insisté. « Vous aussi, vous avez vos croix à porter », a conclu le chef de l’Église catholique, invitant son auditoire à garder confiance dans les épreuves et à invoquer l’Esprit Saint. 

À l’occasion de ce “Voyage du bien commun”, les entrepreneurs français, emmenés ce 7 janvier par Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, se sont engagés à soutenir financièrement trois associations. Il s’agit de Marraine et vous, qui soutient des femmes enceintes ou jeunes mères isolées, de Visitatio, qui accompagne les personnes gravement malades ou en fin de vie et puis de Mission Ismérie, qui vient en aide aux personnes de culture musulmane cheminant sur les traces du Christ.

Tags:
économieentrepreneurPape Françoissubsidiarité
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement