Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 septembre |
Saint Gabriel
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Bangladesh : vaste mobilisation après le viol de deux chrétiennes

WEB2-WOMAN-BANGLADESH-shutterstock_2091384979.jpg

Shutterstock I HM Shahidul Islam

Photo d'illustration.

Agnès Pinard Legry - publié le 05/01/22 - mis à jour le 05/01/22

La communauté catholique de Mymensingh, au centre du Bangladesh, a organisé une grande manifestation, le 3 janvier, afin de demander justice après le viol de deux adolescentes catholiques.

La colère gronde au sein des catholiques de Mymensingh, une ville située au centre du Bangladesh. Ils ont organisé une vaste manifestation et formé une chaîne humaine le 3 janvier afin de réclamer justice après le viol de deux adolescentes catholiques. Les faits remontent au 26 décembre. Les deux jeunes filles auraient été violées par un groupe d’une dizaine d’hommes alors qu’elles rentraient chez elles aux premières heures du jour après un mariage familial. Les manifestants ont menacé d’intensifier la mobilisation si les autorités ne prenaient pas de mesures immédiates.

La culture de l’impunité rend possible ce genre de crime odieux.

« Nous sommes impuissants maintenant. L’administration ne fait que faire des promesses mais même après sept jours, personne n’a été arrêté », a regretté le père de l’une des victimes auprès de UCA News. « Nous voulons une punition exemplaire pour les auteurs afin que de tels actes ne se reproduisent plus à l’avenir ». Une plainte a été déposée par le père de la victime contre dix suspects, tous âgés de 20 à 22 ans.

Pour Apurba Mrong, secrétaire de la Commission Justice et Paix du diocèse de Mymensingh, c’est avant tout le manque d’éducation morale et religieuse et de sens de la justice qui est en cause. « La culture de l’impunité rend possible ce genre de crime odieux », a-t-il dénoncé. « La raison pour laquelle de tels crimes sont commis contre les peuples autochtones est qu’ils sont considérés comme pauvres et faibles ».

Les chrétiens, 0,3% de la population

Au Bangladesh, près de 90% de la population est de confession musulmane. Il s’agit du troisième pays à la plus grande majorité musulmane du monde, après l’Indonésie et le Pakistan. Les chrétiens, en majorité catholiques, représentent 0,3% des 160 millions d’habitants. Dans ce pays, l’islam est la religion d’état mais il est aussi établi dans sa constitution que les autres religions peuvent être pratiquées en toute liberté. Mais si le rôle joué par les chrétiens dans l’harmonie de la société est souvent reconnu, ils sont régulièrement victimes de menaces, de brimades quotidiennes et de persécutions.

Tags:
bangladeshLiberté religieuseviol
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement