Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 01 octobre |
Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les missionnaires de la Miséricorde, ces prêtres qui pardonnent les péchés les plus graves

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Confession-woman-priest

Pascal DELOCHE / GODONG

Confession

Bérengère de Portzamparc - publié le 03/01/22

Le pape François a donné mandat à des prêtres du monde entier d'absoudre les péchés d’ordinaire réservés au Siège apostolique. Ils sont appelés les "missionnaires de la Miséricorde" L’un d’entre eux, le chanoine Dominique Cordier, explique sa mission à Aleteia.

Missionnaire de la Miséricorde. Ils ne sont que 1.000 prêtres à travers le monde, dont 35 en France, à bénéficier de cette attribution. »Nous pouvons absoudre des péchés qu’un prêtre ne peut pas absoudre », explique le père Dominique Cordier, chanoine à Notre-Dame de Paris. C’est dans une bulle d’indiction, signée par le souverain pontife le 11 avril 2015, que des prêtres « missionnaires de la Miséricorde » ont été envoyés dans les diocèses du monde entier pour confesser les péchés avec un mandat spécial du chef de l’Eglise catholique.

Prolongée pour l’année sainte de la Miséricorde en 2016, cette mission est depuis renouvelée chaque année pour les prêtres nommés. « Vous serez appelé à incarner de façon exemplaire, les attitudes que le Saint Père a suggérées à tous les confesseurs et à vous engager à être accueillant envers tous. A chaque lettre de mission nominative sont énumérées les attitudes attendues auprès de chacun, pour qu’il soit : témoin de la tendresse paternelle malgré la gravité du péché, soucieux d’aider à réfléchir sur le mal commis, clair dans la présentation des principes moraux, disponible pour accompagner les fidèles dans le parcours pénitentiel (…), clairvoyant dans le discernement de chaque cas particulier, généreux à dispenser le pardon de Dieu avec un cœur magnanime ».

Nommés par le Pape, sur proposition de leur évêque, les prêtres diocésains, missionnaires de la Miséricorde, reçoivent le pouvoir de pardonner des péchés qui sont généralement réservés au Siège Apostolique comme la profanation des espèces consacrées (corps et sang du Christ),  la violence physique contre le pontife romain,  l’absolution du complice contre le péché, la violation directe du secret de la confession et la captation ou la divulgation du secret confessionnel par les moyens de communication modernes. Ils ont également le pouvoir de relever une excommunication. 

« C’est Mgr André Vingt-Trois qui m’a recommandé à Rome en 2015. Nous sommes cinq prêtres Missionnaires de la Miséricorde à Paris, et 35 en tout en France, ce qui signifie qu’il n’y en a pas dans chaque diocèse », explique le père Dominique Cordier. Chanoine à Notre-Dame de Paris, l’homme âgé de 75 ans et prêtre depuis 48 ans, est installé, depuis l’incendie, à Saint-Louis d’Antin où il confesse « huit à neuf heures par semaine ». Que des péchés graves ? « Non, bien sûr ! Depuis ma nomination comme prêtre Missionnaire de la Miséricorde, cela ne m’est encore jamais arrivé de devoir absoudre un pénitent d’un de ces péchés graves », reprend-il.  « Mais il est bon de faire savoir aux chrétiens comme aux évêques que nous existons et qu’ils peuvent venir vous voir ». Un annuaire recensant tous les prêtres missionnaires de la Miséricorde est d’ailleurs adressé à chaque diocèse du monde.

Les missionnaires de la Miséricorde du monde entier se retrouveront à Rome les 23,24 et 25 avril 2022 pour fêter avec le Pape le dimanche de la Miséricorde

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
confessionMiséricordePape Françoispéchés
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement