Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 29 novembre |
Saint Sernin
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Ils mettent en pratique « Amoris Laetitia »

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Série Amoris Laetitia

Montage Aleteia

Mathilde de Robien - publié le 31/12/21

Soucieux de prendre soin des jeunes, des couples et des familles, ces prêtres et laïcs se sont engagés à leurs côtés. Dans le cadre de l’année Amoris Laetitia consacrée à la famille, Aleteia est allé à leur rencontre tout au long de l’année.

Chez eux, l’exhortation apostolique Amoris Laetitia promulguée par le pape François le 19 mars 2016 n’est pas restée lettre morte. Prêtres ou laïcs, ils ont été portés et soutenus par les intuitions du Pape dans leur engagement aux côtés des couples et des familles. A l’occasion de l’année « Famille Amoris Laetitia », lancée le 19 mars dernier et qui se clôturera le 26 juin 2022 lors de la 10ème Rencontre mondiale des familles, Aleteia a rencontré une douzaine d’acteurs qui s’efforcent de mettre en œuvre les pistes développées par le Saint-Père à travers la préparation au mariage, le soutien apporté aux familles blessées ou aux couples en crise, l’aide à l’éducation des enfants… Autant de belles rencontres qui témoignent à la fois d’un réel besoin de soutien à l’encontre des familles et de la fécondité de toutes ces initiatives.

1Cécile et Rémi, des guides pour les fiancés

C’est pour œuvrer en faveur de la « pédagogie de l’amour » chère au Pape que Cécile et Rémi Guyot se sont engagés dans la préparation au mariage au sein de leur paroisse du Val d’Oise. Animateurs depuis quatre ans, forts de 15 ans de mariage et parents de trois enfants, ils ont à cœur de partager leur expérience et d’accompagner les fiancés vers le mariage. Pour eux, « préparer les fiancés au mariage, c’est avant tout leur donner des billes pour que leur couple dure ».

Curé à Crest, dans la Drôme, le père Damien de Villepoix a lancé le « Kidcat« , un catéchisme nouvelle génération qui accueille les enfants une fois par semaine après l’école. Une formule qui plaît, qui attire, qui se duplique dans d’autres paroisses et dont les fruits sont nombreux. Le secret d’un tel succès ? La vocation du « Kidcat » à se mettre pleinement au service des familles.

3Wendy, catéchiste lumineuse

Veuve et mère de trois enfants, Wendy de Bourayne est engagée dans la pastorale des jeunes du groupe scolaire Notre Dame de Sion à Paris. Transmettre aux jeunes un enseignement ancré dans la Parole de Dieu, éduquer l’être humain dans toutes ses dimensions, corps, âme et esprit a toujours été essentiel pour Wendy. Pour elle, « il ne s’agit pas seulement d’un cours de catéchèse, et de la découverte de la Parole de Dieu, mais aussi de l’éducation des jeunes dans toutes leurs dimensions où l’apprentissage de la vie intérieure est une priorité ».

4Hervé et Cécile, témoins de la grâce

Cécile et Hervé Riols, 47 ans de mariage, sont convaincus qu’un couple, « c’est un pauvre qui aime un autre pauvre ». Ils ont tous deux fait l’expérience d’une rencontre personnelle avec Dieu, « un grand oui prononcé à l’égard du Seigneur qui a donné la couleur de notre existence puisque nous avons construit notre vie sur ce oui », confient-ils. Une expérience fondatrice qui les a conduits, il y a six ans, à créer le parcours « Venez et voyez » destiné à tous ceux qui veulent rencontrer le Christ et renouveler leur foi par la grâce de l’Esprit-Saint.

5Jacqueline, à l’écoute des personnes âgées

Jacqueline, 84 ans, est membre du service évangélique des malades (SEM). Ecouter le cri des personnes âgées, c’est la mission qu’elle poursuit depuis plus de 20 ans. Un engagement dont l’appel remonte au décès soudain de son mari, il y a 30 ans. « Le SEM est une mission dans laquelle le Seigneur se fait infiniment présent », assure-t-elle. 

6Père Paul, témoin de couples transformés par l’adoration

Père Paul Habsburg, curé de Notre-Dame d’Auteuil à Paris, a à cœur d’accompagner spirituellement les couples. « En tant que prêtre, j’ai la joie immense d’être l’un de ces multiples visages de Jésus qui veut rejoindre le chemin de détresse d’un couple », confie-t-il. Proposer l’adoration en couple, c’est permettre que les époux s’ouvrent ensemble au Christ, que « le Christ unisse en eux ce qu’ils ne peuvent pas unir eux-mêmes ».

7Père Julien, Eric et Gladys, G.O. de concours de caté

Ils sont à l’origine d’un concours général de caté, organisé dans la paroisse Notre-Dame de l’Assomption de Passy, à Paris. Sa première édition a lieu cette année et a rassemblé pas moins de 200 enfants du CE2 au CM2 : « Une bonne manière d’apprendre de façon joyeuse et dynamique la catéchèse qui perd aujourd’hui de sa vigueur », relève le père Julien Durodié.

8Inès et Bruno, hôtes bienveillants

Inès et Bruno Rouy sont les hôteliers du sanctuaire marial de Verdelais (Gironde) dédié à Marie Consolatrice des Affligés. Mariés depuis treize ans, Bruno et Inès Rouy ont abandonné leur métier et le confort de la vie bordelaise pour s’installer à Verdelais, au sud de Bordeaux. Le diocèse leur a confié, pour une durée de deux ans, la mission d’accueillir les pèlerins du sanctuaire. Une mission qui découle d’une blessure confiée il y a quelques années à Notre-Dame de Verdelais. « Accueillir les pèlerins, c’était aussi pour nous une autre façon de témoigner de cette fécondité reçue à travers le sacrement de mariage », confient-ils.

9Guillaume, au service des plus fragiles

Guillaume d’Alançon est le fondateur des Accueils Louis et Zélie. « Notre vocation est d’aider les gens à retrouver la paix et l’espérance en les aidant notamment à comprendre le sens de leurs souffrances », explique-t-il à Aleteia. Les premiers accueils ont vu le jour à Bayonne, puis, progressivement, des personnes se sont intéressées au projet et de nombreuses structures se sont multipliées un peu partout en France.

10Bénédicte, aux côtés des parents

Responsable nationale des Chantiers-Éducation, Bénédicte Boudineau, mère de six enfants, a à cœur de transmettre à son tour les bienfaits qu’elle a reçus dans les Chantiers Education. « Empêtrés dans nos difficultés, il arrive parfois de ne plus voir la beauté de la vie familiale », constate la responsable. Les Chantiers permettent au contraire de mettre en avant cette beauté. Parce qu’on prend le temps de partager un progrès, de relire une expérience positive, de se réjouir d’une bonne nouvelle chez un autre participant… 

11Dominique et Sixtine, serviteurs des familles

Dominique et Sixtine de Raucourt, 45 ans de mariage, sont engagés dans la pastorale des familles du diocèse de Bayeux-Lisieux. Touchés par l’appel du Pape dans Amoris Laetitia  à prendre soin des familles, ils s’efforcent de mettre en œuvre l’exhortation apostolique dans leur engagement pastoral. Ils multiplient les initiatives auprès des couples divorcés, des familles recomposées, des homosexuels… « Il y en a beaucoup qui sont au bord de la route. Notre mission, c’est de verser du baume sur les plaies. Il y a tant de souffrances cachées, tant de personnes séparées… Quand elles nous confient leurs épreuves, nous avons envie de pleurer avec elles ».

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
amoris laetitiaannée amoris laetitiaCoupleFamille
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement