Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 septembre |
Saint Gabriel
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Congo-Brazzaville : la tombe de l’unique cardinal issu du Congo profanée

Cathedrale-Sacre-Coeur-de-Brazzaville-Facebook.jpg

Capture Facebook

La cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville.

Agnès Pinard Legry - publié le 27/12/21 - mis à jour le 27/12/21

La tombe de Mgr Émile Biayenda, unique cardinal issu du Congo, a été profanée dans la nuit du 23 au 24 décembre. L’archevêché de Brazzaville assure que le corps n’a pas été touché.

Des individus ont profané la tombe de Mgr Émile Biayenda, unique cardinal issu du Congo nommé par le Saint-Siège, dans la nuit du 23 au 24 décembre, a annoncé l’archevêché de Brazzaville. « Par miracle du Ciel et grâce au génie de nos anciens qui ont mis un dispositif sécuritaire assez solide sur la tombe, le corps du cardinal n’a été ni dérangé ni approché », précise néanmoins le communiqué signé de l’abbé Michel Bordan Bebert Kimbouani Tsoki, chancelier de l’archevêché de Brazzaville. La police judiciaire a été saisie.

Je me donne à vous, je me consacre à vous pour toujours, jusqu’à ma mort.

Le cardinal Émile Biayenda a été assassiné en 1977, à l’âge de 50 ans. Sa mort, dans des circonstances toujours mal élucidées à ce jour, était intervenue quelques jours seulement après l’assassinat du troisième président congolais, Marien Ngouabi. Juste avant son ordination presbytérale, il écrivait : « Mes misères, mes incapacités, pourront servir, Seigneur, si je sais tout attendre de vous […] Jésus vous êtes mon ami. Je vous appartiens avec tout ce que je suis et possède […] Ce que je vous demande, c’est cette grâce de me sentir toujours pauvre et néant pour m’appuyer sur vous et ne jamais rien risquer sans vous […] Je me donne à vous, je me consacre à vous pour toujours, jusqu’à ma mort ».

Tags:
congoprofanation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement