Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 janvier |
Conversion de Saint Paul
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Sainte Fabiola, l’épouse meurtrie, patronne des divorcés

Article réservé aux membres Aleteia Premium

Public Domain

Anne Bernet - publié le 26/12/21

La vraie Fabiola ne fut pas une martyre, mais vécut un mariage éprouvant avant de se remarier, et de se mortifier pour le salut de l’âme de son deuxième mari. Veuve dévouée aux malades, disciple de saint Jérôme, elle est fêtée par l’Église le 27 décembre.

Fabiola fut un prénom à la mode grâce au roman du cardinal Wiseman (Fabiola ou l’Église des catacombes, Londres, 1854) narrant avec maintes péripéties édifiantes la conversion, au temps de la persécution de Dioclétien d’une patricienne fière, hautaine et cruelle ; plusieurs films à succès qui s’inspirèrent du livre laissèrent croire à l’existence d’une sainte contemporaine des martyrs, amie de Sébastien et d’Agnès. En fait, s’il existe bien au calendrier une sainte Fabiola fêtée le 27 décembre, elle n’a rien à voir, hormis le prénom, avec la célèbre héroïne romanesque. Sinon une vie d’abord peu édifiante.

Épouse d’une parfaite canaille

La vraie Fabiola est née à Rome, probablement à la fin des années 340 ou au début des années 350 dans l’une des très grandes familles de l’aristocratie romaine, la gens Fabia qui a donné des généraux, des consuls et bien des grands hommes à l’Empire. Les Fabii se sont, comme la majorité des patriciens, convertis au christianisme lorsque Constantin, après l’édit de Milan, en 313, n’a plus caché sa sympathie pour la religion de sa mère, Hélène. En fait, beaucoup de ces conversions ont été opportunistes et n’ont pas entraîné parmi ces gens de vrais changements de mœurs. Fabiola, très jeune encore, en a fait les frais. Elle atteint l’âge nubile lorsque ses parents la marie à un homme de leur milieu, riche, jeune et même séduisant, chrétien, du moins de nom. Seulement, comme Fabiola ne tarde pas à l’apprendre à ses dépens, ce beau mari si fortuné est une parfaite canaille. Ivrogne, joueur et débauché, il ne cesse jamais de la tromper publiquement, sans se cacher. Pis encore, très vite, il se met à la frapper. 

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?.

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

220 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
adulteredivorcepenitenceSaintveuvage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement