Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 avril |
Saint Anselme de Cantorbéry
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Mgr Desmond Tutu, figure de la lutte anti-apartheid, est mort

DESMOND TUTU

Tinseltown - Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 26/12/21

Mgr Desmond Tutu, archevêque anglican sud-africain et figure de la lutte contre l’apartheid, est mort ce dimanche à l’âge des 90 ans.

Figure emblématique de la lutte contre l’apartheid et Prix Nobel de la Paix en 1984, Desmond Tutu, archevêque sud-africain, s’est éteint à l’âge de 90 ans ce dimanche 26 décembre. C’est le président d’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, qui a annoncé la nouvelle en exprimant sa profonde tristesse : «Le décès de l’archevêque émérite Desmond Tutu est un nouveau chapitre de deuil dans l’adieu de notre nation à une génération de Sud-Africains exceptionnels qui nous ont légué une Afrique du Sud libérée», a déclaré le président.

La tristesse du pape François

De son côté, le pape François a exprimé sa tristesse après le décès de Mgr Desmond Tutu. Dans un télégramme en anglais publié ce dimanche par le Bureau de presse du Saint-Siège, et signé par le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, le pape assure la famille et les proches de l’archevêque anglican de ses condoléances. Le chef de l’Église catholique rend hommage à “son service à l’Évangile à travers la promotion de l’égalité entre les races et de la réconciliation dans son pays”, peut-on lire dans le message adressé au nonce apostolique en Afrique du Sud.

Affaibli, depuis quelques temps, Mgr Desmond Tutu ne parlait plus en public. Mais il saluait les journalistes à chacune de ses sorties récentes, notamment lors de sa vaccination contre le Covid dans un hôpital, ou lors de l’office pour célébrer ses 90 ans le 7 octobre dernier.

Desmond Tutu a acquis sa notoriété aux pires heures du régime de l’apartheid. Alors prêtre, il organise des marches pacifiques contre la ségrégation et plaide pour des sanctions internationales contre le régime blanc de Pretoria. Seule sa robe lui épargnera la prison. Son combat non violent est couronné du prix Nobel de la paix en 1984. À l’avènement de la démocratie dix ans plus tard, celui qui a donné à l’Afrique du Sud le surnom de « nation arc-en-ciel » préside la Commission vérité et réconciliation (Truth and Reconciliation Commission, TRC) qui, espère-t-il, doit permettre au pays de tourner la page de la haine raciale. « Je marche sur des nuages. C’est un sentiment incroyable, comme de tomber amoureux », confie-t-il à l’époque.

Huit ans après le décès de Nelson Mandela, c’est une des plus grandes personnalités africaines ayant marqué la seconde moitié du XXème siècle qui vient de disparaître.

Tags:
AfriqueMortPrix Nobel
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement