Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

« Il me manque » : Elisabeth II évoque le prince Philip dans son discours de Noël

000_9V748Q-1.jpg

Victoria Jones / POOL / AFP

Marzena Devoud - publié le 26/12/21

Elisabeth II a présenté ce samedi 25 décembre 2021 ses vœux de Noël aux Britanniques, dans un discours traditionnel enregistré au château de Windsor. Avec des paroles beaucoup plus personnelles que d’habitude, elle a confié que le prince Philippe, son époux décédé en avril 2021, lui "manque".

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Comme tous ans, ce moment est très attendu des Britanniques. Celui quand la reine Elisabeth II leur adresse le traditionnel message de Noël. Cependant, l’édition de cette année a été particulièrement émouvante car la reine a confié avec des mots personnels à quel point lui manque son défunt époux, le prince Philip. Elle lui a ainsi rendu un bel hommage : « Bien que ce soit pour beaucoup de gens une période de grand bonheur et de gaieté, Noël peut être difficile pour ceux qui ont perdu des êtres chers. Cette année, je comprends particulièrement pourquoi »​, a-t-elle déclaré.

Habillée en robe rouge avec une broche chrysanthème en saphir qu’elle avait arboré pour sa lune de miel en 1947, la reine est assise derrière un bureau orné d’une photographie d’elle avec le prince Philip lui souriant. Il s’agit d’une image prise en 2007 à l’occasion des noces de diamant des époux royaux (60 ans de mariage).

La souveraine a fait alors part du « grand réconfort ​des nombreux hommages » qu’elle a reçu depuis le décès du duc d’Edimbourg en avril 2021, à 99 ans. Parlant avec émotion de Philip avec qui elle a été mariée pendant 73 ans, la reine a évoqué son sens de devoir, sa curiosité intellectuelle et son talent de s’amuser en toute circonstance.

Elisabeth II a parlé aussi de son «rire familier», de son engagement «pionnier» pour l’environnement et enfin de son regard «espiègle». «L’éclat espiègle et interrogateur (de ses yeux) était aussi brillant à la fin que lorsque j’ai posé les yeux sur lui pour la première fois», a-t-elle souligné émue. «Bien qu’il me manque, et manque à ma famille, je sais qu’il voudrait que nous profitions de Noël», a conclu la reine en insistant sur la joie de la fête de Noël.

Tags:
CoupledeuilElisabeth IIgrande bretagneRoyauté
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement