Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Le sapin sur la sellette

Article réservé aux membres Aleteia Premium
WEB2-SAPIN-TREE-AFP-000_8VD6NT.jpeg

FREDERICK FLORIN / AFP

Tugdual Derville - publié le 02/12/21

Tous les jeudis, Tugdual Derville, cofondateur du Courant pour une écologie humaine, décrypte les grands enjeux de société à la lumière de Laudato Si’. Alors que les premiers sapins de Noël apparaissent dans nos villes, revient la polémique sur les « arbres morts ». Symbole de vie, rappelle notre chroniqueur, le sapin le plus écologique n’est pas celui qu’on croit…

À peine élu maire de Bordeaux en 2020, Pierre Hurmic (EELV) annulait l’installation d’un grand sapin de Noël dans sa cité. Argumentation inédite : « Nous ne mettrons pas des arbres morts sur les places de la ville, notamment sur la place Pey-Berland […]. Ce n’est pas notre conception de la végétalisation ». Et l’élu d’annoncer dans la foulée l’adoption d’une « charte des droits de l’arbre. » Il fustigeait la tradition annuelle de « l’arbre mort », sans considération pour les bancs municipaux, pourtant faits du même bois, ni pour les deux pauvres plantes exotiques qui encadraient sa conférence de presse, certes bien vivantes, mais exilées loin de leurs écosystèmes naturels et retenues captives dans leurs pots.

Banni de la fête bordelaise, le sapin 2020, dix-neuf mètres de haut, avait trouvé preneur dans la commune corrézienne de Malemort. Son maire, Laurent Darthou, l’avait récupéré en signe de soutien à la filière bois locale. Il a décidé, cette année, d’acheter un nouveau grand sapin, financé par les indemnités des élus. Après démontage, l’arbre, précise le maire, sera, comme son prédécesseur, transformé… en bancs publics !

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
ÉcologieNoëlsapin
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement