Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

La Bible et ses symboles : le vent divin, la force invisible

christ dans la tempête

Domaine public

Le Christ sur le lac de Génésareth, huile sur toile, 1854, Eugène Delacroix.

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 23/11/21

La Bible abonde de références au vent. Le terme se trouve employé plus d’une centaine de fois dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Cet élément naturel omniprésent dans la vie de tous les jours tisse progressivement tout un réseau de symboles riches de sens.


Le psaume 103 intime aux vents une mission importante, celle d’être les messagers divins : « Tu prends les vents pour messagers, pour serviteurs, les flammes des éclairs ». Cet élément de la vie terrestre transporte ainsi le Verbe et le fait connaître aux hommes, symbole à la fois de son immatérialité et de sa force. À l’image de Dieu invisible, le vent demeure insaisissable :

« Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. » (Jn 3, 8)

Mais, porteur de vie avec les pluies qu’il véhicule, il peut être également symbole de destruction et de désolation lors des tempêtes qui manifestent sa force. La Bible se sert abondamment de ces symboles afin de souligner la richesse de la puissance divine au service de l’homme lorsqu’il suit fidèlement son chemin ou pour le punir lorsqu’il s’en écarte ainsi que le souligne Ben Sirac le Sage :

« Certains vents ont été créés pour punir et, dans leur fureur, ils multiplient leurs ravages. Au temps de la destruction, ils déversent leur violence et assouvissent la fureur de Celui qui les a faits ». (Si 39, 28)

Symbole de fragilité

Cependant, la Bible use également du symbole du vent afin de souligner la fragilité de la vie de l’homme « tel un souffle qui passe ». C’est alors l’évanescence et la brièveté de sa vie qui se trouvent au cœur de ces nombreuses références au vent biblique et que souligneront par la suite les philosophes stoïciens :

« L’homme ! ses jours sont comme l’herbe ; comme la fleur des champs, il fleurit : dès que souffle le vent, il n’est plus, même la place où il était l’ignore ». (Ps 102, 15)

La Bible par le recours à l’image du vent met ainsi en garde l’homme de la fragilité et du terme de sa vie, et du risque dès lors qu’il prend à ne pas donner sens à celle-ci :

« Veux-tu faire trembler une feuille qui s’envole, et poursuivre une paille sèche… » (Jb 13, 25)

Vent d’orgueil

Enfin, soulignons que le vent peut également être dans le récit biblique synonyme d’orgueil et de mensonge. Son caractère instable et ses multiples revirements témoignent alors de ce symbole négatif comme le relève le prophète Osée :

« Éphraïm se repaît de vent et poursuit le vent d’est ; tout le jour, il multiplie mensonge et ruine : il conclut une alliance avec Assour, il porte de l’huile à l’Égypte ». (Os 12, 2)

Orgueil et mensonge deviennent, ici, synonymes du vent qui trompe et qui ruine, le peuple de Dieu s’éloigne alors de la vérité pour l’illusion des biens terrestres. Dès lors, comment ne pas retenir l’avertissement de saint Paul aux Corinthiens si criant d’actualité dans notre vie de tous les jours :

« Vous de même, si votre langue ne produit pas un message intelligible, comment reconnaître ce qui est dit ? Vous serez de ceux qui parlent pour le vent »…

Tags:
BibleEsprit saintsymboles
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement