Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

États-Unis : les conséquences de la pandémie sur la fréquentation des messes

HOMILY

Shutterstock | wideonet

J-P Mauro - publié le 21/11/21 - mis à jour le 21/11/21

Une enquête du média catholique américain "The Pillar" met en lumière les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la fréquentation des messes ainsi que sur les dons.

Les conséquences de la pandémie sur la pratique du culte aux États-Unis se font toujours ressentir, avance une enquête réalisée par le média catholique américain « The Pillar ». Le nombre de catholiques qui déclarent assister à la messe chaque semaine a chuté de 14%. Une baisse qui se reflète inévitablement sur le montant de la quête qui a diminué de 12%.

Avant la pandémie, une enquête de 2019 indiquait que 41% des catholiques déclaraient aller à la messe chaque semaine. Cette même année, 41% ont également répondu qu’ils assistaient à la messe mais beaucoup moins fréquemment, c’est-à-dire d’une ou deux fois par mois à plusieurs fois par an. Dans la dernière enquête, la part de ceux qui allaient à la messe une fois par semaine est passée à 36% tandis que la part de ceux qui allaient plus occasionnellement est tombée à 35%. Le dernier groupe évoqué mentionné dans les deux études est celui des catholiques n’allant jamais à la messe. En 2019 ils étaient 18% mais, avec la pandémie, le chiffre est passé à 29%.

Une corrélation avec le sacrement de réconciliation ?

Autre élément intéressant de cette étude, le lien entre la participation à la messe du dimanche et le sacrement de réconciliation. 50% des catholiques qui assistent régulièrement à la messe ont indiqué se confesser au moins une fois par mois. Sur la moitié qui se confessent régulièrement, 85% déclarent être retournés à la messe hebdomadaire. À l’inverse, seuls 56% de ceux qui ne se confessent pas régulièrement sont retournés aux offices hebdomadaires. 

Tags:
covidÉtats-UnisMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement