Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Saint Expédit
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Antoine Garapon, un ancien magistrat à la tête de la Ciir

WEB2-ANTOINE GARAPON-AFP-000_9RY7AU.jpg

GAIZKA IROZ / AFP

Antoine Garapon.

Agnès Pinard Legry - publié le 19/11/21

Antoine Garapon a été nommé ce vendredi 19 novembre à la tête de la Commission indépendante de reconnaissance et de réparation (Cirr) des victimes d’abus sexuels commis par des religieux et religieuses. Ancien magistrat, il a été l’un des membres de la Ciase.

Présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref), sœur Véronique Magron a nommé Antoine Garapon pour être à la tête de la Commission indépendante de reconnaissance et de réparation (Cirr) des victimes d’abus sexuels dont la création a été annoncée ce vendredi 19 novembre. Ancien magistrat, Antoine Garapon a été l’un membres de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase) depuis 1950. Il y a tout particulièrement été chargé du groupe de travail “Victimes, responsabilité et réparation”.

Ancien juge pour enfants

Antoine Garapon connaît bien la douloureuse thématique de la maltraitance des enfants. Dès sa sortie de l’École nationale de la magistrature en 1980, il est devenu juge des enfants à Valenciennes (Nord) puis à Créteil (Val-de-Marne). Secrétaire général de l’Institut des hautes études pour la justice (IHEJ), inspecteur général de la justice, il est aussi membre du comité de rédaction de la revue Esprit.

Comme d’autres membres de la commission, il a été amené à recueillir la parole de nombreuses victimes lors du long travail de la Ciase pour l’élaboration de son rapport. Désormais, il aura la charge de veiller à leur indemnisation, en ce qui concerne les victimes d’abus sexuels commis au sein des congrégations. À la tête de la Cirr, sa mission consistera non seulement à recueillir la parole des victimes mais aussi à servir de médiateur, entre la victime et l’institut religieux dont est issu l’agresseur afin de trouver un accord sur les formes de réparation (financière ou autres) à apporter aux victimes qui se signaleront. 

Tags:
Abus sexuelsCiaseReligieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement