Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 24 mai |
Saints Donatien et Rogatien
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Une quinzaine de missionnaires salésiens arrêtés en Éthiopie

WEB2-ETHIOPIA-TIGARY-ARMY-AFP-068_AA_15032021_296116.jpg

Minasse Wondimu Hailu / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Patrouille de soldats de l'armée éthiopienne.

Agnès Pinard Legry - publié le 10/11/21 - mis à jour le 10/11/21

17 prêtres, frères et employés d’un centre salésien en Éthiopie ont été arrêtés le 5 novembre lors d’un raid des forces militaires gouvernementales.

Alors que le Front de libération du Tigré (TPLF) progresse inexorablement vers la capitale Addis Abeba, la situation en Éthiopie semble inextricable. Dans ce climat de chaos, les missionnaires présents sur place vivent dans l’incertitude. Le 5 novembre, 17 missionnaires ont été arrêtés lors d’un raid organisé par les forces militaires gouvernementales dans un centre géré par les salésiens dans la zone de Gottera, à Addis Abeba, rapporte l’agence Fides. « Ils ont arrêté le provincial, les prêtres, les diacres et le personnel de cuisine, et nous avons connaissance de raids et de perquisitions dans d’autres maisons religieuses », a réagi le père Moses Zerai, présent sur place. « Nous espérons que tout sera résolu au plus vite et que chacun sera libéré très rapidement, et que cette folie ne sera pas un obstacle à la mission de l’Église auprès des pauvres et des personnes en difficulté. »

Une présence en Éthiopie depuis 1975

Comme le rapporte le site d’information Africa ExPress, des policiers ont également pénétré dans la cathédrale chrétienne orthodoxe d’Addis Abeba, obligeant les prêtres et les moines tigréens à interrompre le culte. Les ecclésiastiques ont ensuite été embarqués dans des fourgons des forces de sécurité et emmenés, eux aussi, dans des lieux non identifiés.
Les salésiens sont présents dans le pays depuis 1975. Ils ont progressivement établi une présence significative dans cinq régions du pays dont le Tigré. Mais depuis un an, cette zone est devenue le théâtre d’un violent conflit.

Les salésiens, traditionnellement présent dans le domaine éducatif, gèrent des jardins d’enfants, des écoles primaires, des lycées ainsi que des centres d’orientation et de formation professionnelle. Actuellement, les salésiens sont au nombre de 100 vivant dans une quinzaine de maisons réparties dans l’ensemble du pays. Leurs activités se concentrent dans trois centres de mission, cinq paroisses, six écoles techniques, treize centres de jeunesse, treize écoles primaires et secondaires et deux centres pour enfants des rues.

Lors de l’Angélus du 7 novembre, le pape François s’est dit préoccupé par la situation en Éthiopie, « secouée par un conflit qui dure depuis plus d’un an, qui a fait de nombreuses victimes et provoqué une grave crise humanitaire ». Il a ensuite renouvelé son appel « à faire prévaloir la concorde fraternelle et la voie pacifique du dialogue ».

Tags:
conflitéthiopieTigré
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement