Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les confidences du pape François à « Paris Match »

POPE FRANCIS AUDIENCE

Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA

I.Media - publié le 10/11/21

L’hebdomadaire "Paris Match" publie un entretien avec le pape François dans son numéro diffusé le 10 novembre 2021. Évoquant le rapport de la Ciase, sa santé ou bien ses projets, le pontife argentin explique notamment que ce pourquoi il a été élu en 2013 n’est pas encore achevé.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

« Depuis mon élection au siège de Pierre, je cherche à mettre en œuvre ce que les cardinaux ont demandé au cours des réunions du préconclave », confie le pape François à la journaliste française Caroline Pigozzi qui publie chez Plon un livre intitulé Pourquoi eux dans lequel elle revient notamment sur ses rencontres avec les papes. Un entretien publié dans le numéro de Paris Match du 10 novembre.

Il reste encore de nombreux sujets à modifier, voire à réorganiser.

« Tout n’a pas été pour l’heure réalisé. Les thèmes mis en exergue sont de taille et ils reflètent combien l’on attend de ce pontificat ! », concède le pape argentin, évoquant notamment la « dynamique de l’évangélisation » mais aussi les réformes en matière judiciaire, économique ou de gestion des entités du Saint-Siège.

De manière plus spécifique, il rappelle par exemple qu’un audit a été lancé au Dicastère pour le service du développement humain intégral, quelques mois après sa création. « La synthèse de cette étude a fait apparaître qu’il reste encore de nombreux sujets à modifier, voire à réorganiser », reconnaît-il.

La « grave » question de pédopornographie

Le Pape revient par ailleurs sur le rapport Sauvé, rappelant qu’il avait, « dès le lendemain de sa publication », commenté ses résultats lors de l’audience générale du mercredi. « Le mot-clé est “honte” », souligne-t-il de nouveau dans les colonnes de Paris Match qui l’avait déjà interrogé en 2015.

Sans s’étendre davantage sur le rapport de la Ciase, le chef de l’Église catholique dénonce la « grave » question de la production pédopornographique. « Je crois que les gouvernements devraient agir contre cette délinquance le plus vite possible », estime-t-il, fustigeant les groupes responsables qui se comportent « comme des mafias qui se dissimulent et se défendent ».

Interrogé sur sa santé, plus de quatre mois après son opération du côlon, le pape François dit pouvoir mener « une vie normale » et « travailler au même rythme qu’avant ». Il rappelle par ailleurs qu’il partira à Chypre et en Grèce au début du mois de décembre.

Tags:
Pape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement