Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 août |
Saint Etienne de Hongrie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Abus sexuels : les évêques sollicitent le pape François

080_HL_LFERRIERE_1577933.jpg

Laurent Ferriere / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Temps mémoriel et pénitentiel vécu, Lourdes, 6 novembre 2021.

I.Media - publié le 08/11/21 - mis à jour le 12/07/22

Les évêques de France réunis à Lourdes ont décidé de demander au pape François de l’aide par l’envoi d’une personne de confiance pour « examiner avec [eux] la manière dont [ils ont] traité et trait[ent] les personnes victimes et leurs agresseurs ».

L’archevêque de Reims, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, a détaillé devant la presse les résolutions votées par les évêques de France pour lutter contre les abus sexuels dans l’Église et renouveler leur gouvernance, un peu plus d’un mois après la publication du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase). Présidée par Jean-Marc Sauvé, cette commission a estimé que 216.000 personnes ont été abusées par des clercs ou des religieux depuis 1950 en France. « Nous avons décidé ensemble de demander au pape, puisque nous sommes nommés par lui, de venir à notre aide, en envoyant quelqu’un en qui il a confiance examiner avec nous la manière dont nous avons traité et traitons les personnes victimes et leurs agresseurs », a notamment expliqué Mgr Éric de Moulins-Beaufort.

Le président de la CEF a par ailleurs assuré que les évêques enverraient au pape, « après les avoir retravaillées un peu, les recommandations de la Ciase qui concernent l’Église universelle ». Parmi les 45 recommandations présentes à la fin du rapport de la Ciase, certaines concernent le droit canon de l’Église. Lors de la présentation du rapport, le 5 octobre dernier, Jean-Marc Sauvé avait insisté sur la nécessaire réforme du droit de l’Église, arguant que le droit canonique n’avait pas contribué, « comme il aurait pu, comme il aurait dû », au traitement approprié des violences des agressions sexuelles dans l’Église.

Jean-Marc Sauvé avait confié à Aleteia être « prêt à déployer tout ce qu’il faut en termes de convictions pour dire qu’il faut bouger ». Le 9 décembre prochain, lui et tous les membres de la Ciase doivent être reçus par le pape François au Vatican pour une audience privée. Mgr Éric de Moulins-Beaufort devrait y prendre part. En amont de l’Assemblée plénière des évêques à Lourdes, le pape les avait assurés de sa « proximité » et de sa « prière » dans un message rendu par la suite public. « Alors que vous traversez la tempête provoquée par la honte et le drame des abus commis dans l’Église sur des mineurs, je vous encourage à porter votre fardeau avec foi et espérance, et je le porte avec vous », écrivait-il.

Tags:
Abus sexuelsCiaseLourdesPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement