Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 24 janvier |
Saint François de Sales
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

« Saint Pierre est un signe d’espérance pour les pécheurs »

Article réservé aux membres Aleteia Premium
St Peter the apostle

Adam Jan Figel/Shutterstock

Saint Pierre, Michael Pacher (1435–1498), Belvedere Museum of Vienna.

Agnès Pinard Legry - publié le 07/11/21

Modeste pêcheur, Pierre est l’homme qu’a choisi Jésus pour être le chef de l’Église. Constamment tiraillé entre son engagement et ses doutes, entre ces aspirations et ses faiblesses, il est mystère autant qu’une évidence. "Sans Pierre, il n’y a pas d’unité", explique à Aleteia l’historien Christophe Dickès, qui vient de publier "Saint Pierre, le mystère et l’évidence". Entretien.

Il est l’homme le plus cité dans le Nouveau testament après Jésus. Pierre, simple pêcheur de Galilée, est celui que Jésus a choisi pour être à la tête de son Église. « À trois reprises, on voit Pierre recevoir une mission et à trois reprises il n’est pas à la hauteur du moment », explique à Aleteia l’historien Christophe Dickès, qui vient de publier Saint Pierre, le mystère de l’évidence. « Eh bien en dépit du fait que Pierre ne soit pas à la hauteur au cours de ces trois événements, Jésus lui confie son Église ! Vous avez là un résumé de l’histoire de l’Église elle-même : de ses grandeurs mais aussi et surtout de ses insuffisances et même de ses fautes. Il s’agit pour nous d’un mystère… ».

Aleteia : Que représente saint Pierre pour les catholiques ?
Christophe Dickès : Pierre est avant tout le premier chef de l’histoire de l’Église. C’est pour cette raison qu’on dit qu’il est le premier pape, même si le terme de pappa en grec apparaît bien plus tard, au IVe siècle. À l’époque, ce terme n’était pas réservé à l’évêque de Rome. Ce n’est que bien plus tard, au moment de la réforme grégorienne au XIe siècle, que l’expression de pape deviendra exclusive et réservée au pontife romain. En fait, on connaît peu de choses de Pierre : on se rappelle son reniement, ses maladresses et ses interrogations auprès de Jésus… et c’est à peu près tout. J’ai souhaité par cet ouvrage lever le voile sur la réalité de cet homme cité 154 fois dans le Nouveau Testament. Ce qui est peu pour l’historien mais beaucoup pour les évangiles et les Actes des Apôtres. En effet, Pierre est le personnage le plus cité après Jésus.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?.

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

220 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
papesaint pierre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement