Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 01 avril |
Saint Hugues de Grenoble
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Ce qu’attendent les fidèles laïcs de l’assemblée des évêques à Lourdes

Article réservé aux membres Aleteia Premium
LOURDES-FRANCE-BISHOPS-080_HL_LFERRIERE_914900

Laurent Ferriere / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Temps de prière avant l'ouverture de l'Assemblée pleniière des évêques de France, à Lourdes, en novembre 2019.

Louis Manaranche - publié le 02/11/21

Après le rapport Sauvé, les catholiques français attendent une action résolue des évêques pour s’engager avec eux dans une authentique démarche de conversion et de réforme. Louis Manaranche, co-responsable de l’Observatoire de la modernité du Collège des Bernardins, avertit que le chemin sera long, et que la toute première urgence est au discernement.

La conférence épiscopale va se réunir en assemblée plénière à Lourdes. Cet événement régulier prend cet automne une tonalité toute particulière. Bien évidemment, le rapport Sauvé et la lumière crue qu’il jette sur le désastre humain et ecclésial de la pédocriminalité dans l’Église seront dans tous les esprits. Cela ne saurait suffire. Voilà maintenant plusieurs semaines que l’immense cortège des victimes mais aussi les terrifiants décomptes des criminels et de leurs complices nous hantent. Il ne semble pas que l’heure soit, comme si Lourdes était le lieu d’une catharsis, à une nouvelle expression de l’émotion mais bien à une action résolue, vitale pour l’Église de France. 

La pénitence et la prière

D’abord, la pénitence et la prière. Présenter au Christ et aux victimes, qui en sont l’image, nos âmes contrites et humiliées par les péchés de nos pères dans la foi, de nos frères et de nous-mêmes, implorer la miséricorde de Dieu par l’intercession de Notre-Dame-de-Lourdes, invoquer le Saint-Esprit pour qu’il aide les évêques et nous tous à discerner : voilà la toute première urgence. Loin de la stérile opposition entre la conversion et la réforme, s’engager dans la voie de cette dernière dans l’esprit d’un sincère retour à Dieu est une nécessité pour tout son Peuple. Les laïcs attendent les évêques pour s’engager avec eux dans une authentique démarche pénitentielle et spirituelle déployée dans tous les diocèses du pays.

Il en va de même des réformes attendues. Sans opposer le clergé et les laïcs mais en embrassant tout le Peuple de Dieu dans la diversité de ses ministères et de ses charismes, il convient que tous y aient part. Plusieurs voix se sont fait entendre bruyamment, tantôt maximalistes, tantôt plus proches de ce qu’il faut bien nommer un déni. Nos évêques ne peuvent faire comme si ces expressions de colère et d’espérance n’existaient pas. 

Se réformer en retrouvant le don du Christ

Les catholiques attendent une mise en route concrète de réformes de gouvernance et sont prêts, pour une large part, à donner de leur temps et de leur énergie dans cette dynamique. Ceux qui redoutent que cet élan aboutisse à des reniements doctrinaux auront aussi, plus qu’à leur habitude, les yeux tournés vers les évêques. Aux « surveillants » de l’intégrité de la foi, comme le manifeste l’étymologie de leur titre, d’indiquer que l’Église, semper reformanda selon la tradition augustinienne, doit en se réformant non pas s’égarer mais au contraire retrouver la forme que le Christ lui a donnée.

Les catholiques français espèrent beaucoup de Lourdes. Cela ne sera pourtant qu’une partie du chemin. Nous ne pourrons le continuer sans ceux qui ont alerté depuis longtemps sur de graves déséquilibres et manquements dans le gouvernement de l’Église, sans ceux qui, comme le Fr. Pavel Syssoev o.p, et dom Dysmas de Lassus o.cart., ont réfléchi très profondément sur les figures paternelles dans l’Église et leurs dévoiements et enfin sans les innombrables saints qui ont appelé leurs frères baptisés, les prêtres, les évêques et le Pape lui-même, à la conversion et au courage.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Abus sexuelsCiaseConférence des évêques de FranceÉvêqueLourdes
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement