Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 12 août |
Sainte Claire d'Assise
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Comment aimer Dieu « de toutes nos forces » ?

ENFANT PRIANT

© Vincent Llora - Shutterstock

Jean-Michel Castaing - publié le 01/11/21

Dieu veut que nous l’aimions plus que tout. Comment aimer Dieu qui est amour sans Dieu lui-même ? Impossible ! Seul un don de Dieu nous rend capables de L’aimer comme il nous le demande.

Quand nous faisons retour sur nous-mêmes et que nous nous examinons sérieusement, nous constatons qu’il nous est difficile d’aimer Dieu « de tout notre cœur, de toute notre âme et de toutes nos forces » ainsi qu’il est demandé dans le Deutéronome (Dt 6, 5), et plus encore de L’aimer pour Lui-même. Nous sommes marqués par les stigmates du péché originel. À peine arrivons-nous à L’aimer comme des créatures doivent aimer leur Créateur. Or aimer Dieu pour Lui-même, en raison de sa bonté et de son amabilité, est d’un autre ordre. Là, il s’agit d’un amour surnaturel que l’on appelle charité. L’amour naturel aime Dieu parce que nous sommes convaincus qu’Il nous a créés et aussi en fonction de ses perfections que la raison nous fait déduire de son Être et que le spectacle extérieur de la nature nous révèle indirectement. En revanche, la charité aime Dieu comme un fils aime son père, elle L’aime pour Lui-même. 

Comment atteindre à cette qualité de charité ? Tout simplement en la Lui demandant ! Comme la charité est surnaturelle, elle est inaccessible à nos propres forces. Aussi, la seule solution qui se présente à nous consiste à la mendier à Celui qui non seulement la possède, mais qui est charité dans son Être le plus profond.

Aimer Dieu comme Il s’aime Lui-même

Au fond, en quoi consiste la charité ? Pour répondre aussi directement que possible : elle consiste en Dieu ! La charité, c’est tout simplement Dieu ! Dieu se connaît Lui-même et Il ne connaît aucune réalité plus aimable que Lui : aussi s’aime-t-Il Lui-même. Cependant, il n’existe aucun narcissisme dans cet amour pour la simple raison que Dieu est unique mais non solitaire : en Lui subsistent trois Personnes divines, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, égales en dignité et en divinité. Si bien que l’amour en Dieu n’est jamais retour sur soi mais toujours amour d’une autre Personne divine.

C’est donc cet amour-charité par lequel Dieu s’aime Lui-même que nous devons Lui demander afin de devenir capables de L’aimer en Lui-même et pour Lui-même !

C’est donc cet amour-charité par lequel Dieu s’aime Lui-même que nous devons Lui demander afin de devenir capables de L’aimer en Lui-même et pour Lui-même ! Or, en Dieu, cet Amour est porté par la personne du Saint-Esprit qui représente le lien d’amour du Père et du Fils. Donc, notre prière doit porter sur le don de l’Esprit Saint en lequel Dieu s’aime Lui-même afin de L’aimer à notre tour pour Lui-même mais aussi comme Il s’aime en Lui-même. 

Deux moyens pour recevoir la charité divine

Nous réalisons de la sorte une double opération : parvenir à un amour désintéressé, tout entier tourné vers la gloire de Dieu, mais aussi vivre de la vie même de Dieu, nous brancher sur le courant de charité qui circule entre les trois Personnes de la Trinité. Concrètement, deux moyens sont à notre dispositions pour nous greffer sur cette charité : la prière et l’Eucharistie. Demander à Dieu qu’il nous infuse son Esprit Saint, et/ou communier à l’Eucharistie. Celle-ci est en effet la présence réelle de la personne du Christ, vrai Dieu et vrai homme. En communiant au Christ, je demeure en Dieu et Dieu demeure en moi (Jn 6, 56). Mais l’Eucharistie représente également le mémorial du sacrifice de la Croix où Jésus aima Dieu et les hommes « jusqu’à l’extrême » (Jn 13, 1). Aussi, en communiant au Corps et au Sang du Christ, nous recevons la charité incréée, divine, que représente l’Esprit Saint en lequel Jésus s’est offert sur la Croix (He 9, 14). Prière et Eucharistie constituent les deux moyens par lesquels il nous est possible d’aimer Dieu de toutes nos forces.

Tags:
AmourchariteDieu
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement