Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 12 août |
Sainte Jeanne-Françoise de Chantal
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Mais qu’est-ce que Botticelli a mis sur la tête du Christ ?

Ecce homo

© Courtesy Sotheby’s

L'Ecce Homo de Botticelli.

Caroline Becker - publié le 27/10/21

Sur cet Homme des douleurs de Botticelli, peint à la fin du XVe siècle, le Christ est coiffé d'une manière bien singulière. Mais à y regarder de plus près, c'est à une magnifique symbolique sur sa Passion que le génie italien fait allusion.

« Cette peinture extraordinaire est un exemple fondamental de ce qui fait de Botticelli un artiste si captivant », a déclaré le président de Sotheby’s pour l’Amérique, George Wachter, qui s’apprête à vendre à New York, en janvier prochain, cette rare toile de Botticelli encore sur le marché de l’art et estimé à 40 millions de dollars. 

ecce homo
L’Ecce Homo de Botticelli.

Représentant le Christ en « Hommes des douleurs », cette toile montre le Christ après sa crucifixion. L’expression, triste et sombre du visage, intensifie cet instant tragique. Mais le plus surprenant demeure les dix anges qui virevoltent autour de sa tête. Que viennent-ils faire ici ? Il suffit de regarder ce qu’ils portent dans les mains : échelle, lance, clous, éponge… chacun porte dans ses mains un instrument de la Passion. Au sommet du crâne, Botticelli a placé la croix avec laquelle le Christ semble couronné. La présence de ces instruments rappelle ainsi au fidèle le sacrifice du Christ et invite à la méditation. Si le regard, presque triste du Christ, marque le drame de la mort, les mains jointes sur sa poitrine soulignent, quant à elles, son acception. 

Cette toile, extrêmement touchante et rare dans la production du maître, révèle la spiritualité intense qui anima Botticelli à la fin de sa vie. À cette époque, l’artiste est grandement influencé par le prédicateur florentin Jérôme Savonarole connu pour ses prêches vigoureux dénonçant les excès de l’Église. Partageant ses idées, Botticelli s’éloigne des sujets mythologiques et poétiques qu’il a l’habitude de proposer pour se tourner vers la production de toiles aux sujets plus austères. 

Cet Homme des douleurs, qui va être exposé dans les prochains mois à Los Angeles, Londres et Dubaï, retournera ensuite à New York afin d’y être présenté avant la grande vente aux enchères du 22 janvier. 

Tags:
ArtsJésus
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement