Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Cinq étapes pour prendre des décisions importantes en couple

shutterstock_213160168.jpg

Rido | Shutterstock

Cécilia Zinicola - publié le 26/10/21

Comment prendre une bonne décision à deux ?

La prise de décision en couple est importante, dès les premiers moments de la relation. C’est également important dans le mariage, où de plus en plus de décisions importantes sont à prendre à deux. Prendre une décision peut demander beaucoup d’énergie. Cela peut même conduire à l’épuisement ou à l’anxiété si le processus de prise de décision n’est pas bien géré. Le poids de devoir trancher peut peser davantage sur l’un des conjoints, au point de devenir une décision unilatérale. Des conflits peuvent survenir en raison de points de vue différents. Voici quelques étapes qui peuvent vous aider à prendre une décision vraiment commune.

1prendre le temps de DISCErner

Tout d’abord, rassemblez toutes les informations pertinentes liées à votre prise de décision. Lisez, faites des recherches, posez des questions et consultez les autres. Les expériences des autres fournissent généralement des informations que nous n’avons peut-être pas prises en compte auparavant. Essayez de ne pas parler uniquement à ceux qui soutiennent votre point de vue ; choisissez des personnes qui connaissent le problème en question et qui peuvent vous donner un avis objectif.

Mettez les informations par écrit et dressez une liste à l’aide d’un morceau de papier ou d’un tableau blanc que vous pouvez à la fois voir et mettre à jour. Les idées deviendront plus claires et plus cohérentes au fur et à mesure de vos recherches. Considérez les avantages et les inconvénients de chaque option. Y a-t-il des options qui se démarquent parce qu’elles vous donnent un sentiment de paix et d’espoir ? Certaines vous inspirent-elles des sentiments d’anxiété ou de désespoir ? Gardez à l’esprit que les émotions telles que la paix, la liberté et la joie sont des indicateurs qui nous rapprochent du bon choix.

Si, après réflexion, une option claire ne se dégage pas, vous pouvez recourir à quelques exercices d’imagination proposés par saint Ignace de Loyola, qui sont toujours valables aujourd’hui. Imaginez qu’un ami vous aborde avec la même situation : quel conseil lui donneriez-vous ? Ou imaginez que vous êtes sur votre lit de mort. En repensant à votre vie et en supposant que vous ayez pris la décision en question, comment la considéreriez-vous de ce point de vue ? Si vous pouviez parler à quelqu’un en qui vous avez confiance mais qui est décédé depuis, que vous dirait-il sur votre choix ? Serait-il satisfait, déçu ou neutre par rapport à votre décision ? Enfin et surtout, discutez de la décision ensemble. Partagez vos délibérations.

2FIXER UNE LIMITE DE TEMPS

Fixez-vous un délai dans lequel vous prendrez votre décision. Ne précipitez pas les décisions importantes, mais ne tardez pas non plus. Il est essentiel de fixer un jour précis pour le choix de la décision. Parfois, tout ne sera pas clair. Mais il est bon de fixer une limite et de reconnaître que nous ne pouvons pas tout contrôler. Sinon, nous pourrions finir par perdre un temps précieux à attendre une plus grande clarté ou à tourner en rond. Lorsque la date fixée arrive, décidez consciencieusement en fonction de votre discernement, et avancez. Prenez la meilleure décision que vous puissiez prendre à ce moment-là, sans crainte. 

3PRIEr ENSEMBLE

Recevoir le sacrement du mariage signifie inviter Dieu à être le centre de votre relation conjugale. Demander de l’aide à Dieu dans le processus de prise de décision peut vous apporter de la clairvoyance et de la force. La foi est fondamentale.

Prendre des décisions en présence de Dieu nous aide à décider non pas selon nos goûts mais en cherchant à faire la volonté de Dieu. Se concentrer sur le but et le sens de notre existence permet de s’assurer que notre décision est conforme à la volonté de Dieu. Priez pour que Dieu vous éclaire et vous guide pour rechercher ce qu’il y a de mieux. Aussi, demandez à Dieu : « Par cette décision, y a-t-il quelque chose que vous voulez nous montrer ? Quelle réponse attendez-vous de nous ? Notre décision te plaît-elle ? ».

4ACCEPTER LA CO-RESPONSABILITÉ

Acceptez la coresponsabilité des décisions que vous prenez en couple. Sinon, il peut y avoir de la tension ou du ressentiment et cela peut affecter négativement votre relation. Vous êtes des individus uniques avec des besoins et des désirs différents, vous ne serez donc pas toujours d’accord sur chaque décision. Cela signifie que de temps en temps, vous devrez faire des compromis et vous faire confiance.

Chacun de vous doit se poser la question : cette décision est-elle la meilleure pour nous ou juste pour moi ? Il est important de chercher à se concentrer sur la compréhension mutuelle et l’unité dans votre relation pendant le processus. Quel que soit le résultat, le processus de prise de décision devrait finalement conduire à la construction d’une relation plus solidaire et aimante.

5RÉÉVALUEr VOS DÉCISIONS

De temps en temps, relisez vos décisions passées et n’ayez pas peur d’admettre que l’une ou l’autre n’était peut-être pas idéale. Passez également en revue vos processus décisionnels antérieurs. Cela vous apprendra ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, quelles ont été vos forces et vos faiblesses au cours du processus.

De nombreux couples sont piégés par un sentiment de fierté ou la peur de se tromper. Ainsi, ils n’admettent pas qu’une décision n’a peut-être pas été la meilleure et doit être réexaminée. Cela les empêche d’avancer. Gardez à l’esprit que si une décision a été prise avec ouverture, honnêteté et confiance, les choses peuvent toujours être corrigées.

Tags:
CouplediscernementMariage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement