Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 30 novembre |
Saint André
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Les discriminations du concours « Miss France » et la justice afghane

LARGHERO-RECOUPE.jpg

© Caroline

Jeanne Larghero - publié le 22/10/21

Tandis que les « indignées de service » protestent contre les « discriminations » du concours Miss France, la philosophe Jeanne Larghero observe que les véritables injustices demeurent dans l’indifférence.

Les filles, vous allez devenir riches. Et remerciez au passage l’association « Osez le féminisme » qui attaque en justice le concours « Miss France » pour discrimination à l’embauche : c’est le moment de candidater, de porter plainte, et d’empocher jusqu’à 5.000 euros si on tient compte, paraît-il, des pénalités de retard… Les formulaires d’inscription 2022 sont en ligne, rien de plus facile ! Eh oui, dans ce joyeux formulaire orné d’un grand cœur rose aussi dodu qu’un double bonnet, lui-même surmonté d’un diadème qui ferait mourir d’envie votre dernière poupée Barbie, on vous demandera premièrement… si vous tenez un blog. Oui, oui ! Vous avez bien lu. 

Plus ou moins 1,70 m ?

Puis on vous demandera si vous avez fait des études, et quels sont vos diplômes, quelle est votre ambition dans la vie, si vous avez un rêve, si vous intervenez auprès d’une association caritative, quelle est votre niveau en langues… et là, comme vous n’êtes pas que belle, mais aussi intelligente, vous vous demandez : serais-je par erreur en train de renouveler mon adhésion à l’association « J’aime-ma-paroisse » ? Ou serais-je tombée accidentellement sur la page « Rédige ton projet motivé » de Parcoursup ? Mais non, sommes-nous bêtes. Car voilà que vous devrez maintenant renseigner une question relative à votre taille : « Plus ou moins 1,70 m ? » .

Pendant ce temps, toutes à focaliser sur leur nombril, elles n’embêtent pas la justice afghane, indienne ou saoudienne, sur la condition réservée aux femmes et aux petites filles.

Et c’est là que votre portefeuille commence à sourire : un bon paquet de Françaises va pouvoir réclamer toutes sortes de dommages et intérêts pour discrimination à l’embauche, étant donné que la taille moyenne des Françaises avoisine les 1,65 m. Cela en fait des mochetés indignes de figurer sur le podium de la beauté et de l’élégance réunies. Remercions aussi « Osez le féminisme » et leurs poursuite judiciaires, grâce auxquelles des femmes adultes et consentantes ne pourrons plus montrer leur nombril à la télé, pendant que leurs petites sœurs lycéennes réclament à cor et à cri de pouvoir se balader le ventre à l’air en crop-top et en shorts à trous dans les cours de récré ? Cherchez l’erreur… 

Les véritables injustices

Pendant ce temps, toutes à focaliser sur leur nombril, elles n’embêtent pas la justice afghane, indienne ou saoudienne, sur la condition réservée aux femmes et aux petites filles. Moralité, le corps des femmes continuera à faire couler de l’encre, tant que ces concours divertiront les derniers spectateurs du samedi soir et mobiliseront les perpétuelles indignées de service, mais surtout tant que les véritables injustices (si on parlait de la GPA ?) se poursuivront dans l’indifférence.

Résumons : cette année on n’oublie pas de candidater. Les petites, les grandes, les jeunes, les vieilles, les célibataires, les mariées, les fumeuses et les tatouées, vous êtes toutes aussi intelligentes que belles, remplissez votre formulaire, appelez votre avocat… et préparez votre RIB ! Et si avec tout ça il vous reste un peu de temps, pensez à postuler à l’Opéra de Paris malgré votre taille et poids peu en rapport, vous gagnerez peut-être votre procès pour discrimination…

Tags:
discriminationFéminismeSociété
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement