Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 22 octobre |
Saint Jean Paul II
Aleteia logo
home iconSpiritualité
line break icon

Carlo Acutis, le « geek de Dieu »

CARLO ACUTIS AUTOSTRADA CIELO

©VatiVision

Anna Ashkova - Publié le 11/10/21 - Mis à jour le 11/10/21

Surnommé le "geek de Dieu", Carlo Acutis (1991-2006) utilisait volontiers Internet pour évangéliser. Découvrez la vie étonnante et édifiante de ce bienheureux fêté par l'Église catholique le 12 octobre.

Affectueusement surnommé « le saint patron des geeks », Carlo Acutis est probablement le premier jeune du XXIe siècle cité dans une exhortation apostolique (Christus Vivitdu pape François, ndlr). Il est né le 3 mai 1991 à Londres, avant de déménager avec sa famille à Milan. Petit, Carlo Acutis ressent très vite le besoin de placer son bonheur en Dieu seul. Alors qu’il n’a que 5 ans, il est surpris par sa baby-sitter en train de joindre les mains pour se consacrer à la vierge Marie. Deux ans plus tard, le 16 juin 1998, il fait sa première communion et prend alors la décision d’aller à la messe tous les jours. Il se passionne pour l’Eucharistie. « L’Eucharistie, c’est mon autoroute pour aller au ciel », disait-il. Il n’hésite pas à témoigner de sa relation à Dieu à travers des phrases très percutantes. Sa fidélité acharnée à la messe, l’adoration eucharistique et la récitation quotidienne du chapelet deviennent sa seule raison de vivre. 

L’Eucharistie, c’est mon autoroute pour aller au ciel

Mais cela ne l’empêche pas d’avoir une existence normale, comme n’importe quel jeune de son âge. Voile, football, dessin, voyages… Il prend part à de nombreuses activités ! Mais c’est surtout aux commandes d’un ordinateur qu’il excelle. Il s’applique très tôt à employer ce talent au service du Christ et de l’Église, multipliant les lignes de codes pour aider sa paroisse, son collège ou son groupe de prière. En 2002, ce cyber-apôtre décide d’organiser une exposition numérique sur les miracles eucharistiques dans le monde. Souriant et proche des gens, Carlo n’en est pas moins attentif aux plus faibles. Cherchant à dépasser les frontières de son milieu social, il converse avec les pauvres, leur apporte sacs de couchage et repas… Il entretient aussi des amitiés profondes avec des personnes d’autres religions. Rajesh, un hindouiste employé par ses parents, finira même par se convertir au christianisme grâce à l’adolescent. 

En octobre 2006, il tombe brusquement malade. Ce qu’on croyait être une grosse grippe est en réalité une leucémie foudroyante ne pouvant être soignée. Il décide d’offrir toutes ses souffrances au pape et pour l’Église. Il s’éteint le 12 octobre, à l’âge de 15 ans. Avant de mourir, il avait prédit à sa mère, Antonia Salzano, qu’il lui donnerait beaucoup de signes et qu’elle serait maman à nouveau. En 2010, elle a donné naissance à des jumeaux, Michele et Francesca. 

Le corps intègre 

L’ouverture du procès de canonisation de Carlo Acutis a débuté en 2013 à Milan. Le pape François a reconnu le caractère « héroïque » de ses vertus le 5 juillet 2018. Le 23 juin 2018, son corps a été exhumé. Il a été retrouvé « intègre », c’est-à-dire muni de tous ses organes. Quant à son cœur, que l’on peut désormais considérer comme une relique, il se trouve dans la Basilique saint François d’Assise, auprès du saint qu’il admirait. En novembre 2019, la Congrégation pour la cause des saints a reconnu la validité d’un miracle dû à l’intercession du jeune italien. Quelques jours avant sa béatification, sa dépouille a été exposée à la vénération des fidèles. La béatification de Carlo Acutis a rassemblé le 10 octobre 2020 quelque 3.000 personnes à Assise et des millions derrière leur écran. Et voici en vidéo les moments les plus marquants de la cérémonie.

Un saint pour aujourd’hui  

Aujourd’hui, les vertus du bienheureux Carlo Acutis, conjuguées à son étonnante modernité, n’en finissent pas d’étonner. Le pape François, qui lui voue une affection toute particulière, le donne régulièrement en modèle pour les jeunes d’aujourd’hui. Le bienheureux Carlo Acutis a d’ailleurs déjà donné son nom à plusieurs groupes de jeunesse et les livres à son sujet se vendent comme des petits pains en librairie. Et il n’a pas fini d’inspirer. Un film dédié à ce patron des geeks est en préparation. Sa sortie est prévue courant 2022. L’apôtre du web a d’ailleurs désormais son propre vitrail dans une église italienne.

Il est tout à fait possible (voire vivement recommandé !) de prier ce jeune italien Carlo Acutis, notamment avec ces deux prières. Surnommé « le geek de Jésus », il peut aussi être invoqué avec cette prière lorsque les aléas de l’informatique nous rendent chèvres. 

Découvrez aussi dix citations inspirantes de Carlo Acutis :

Tags:
Carlo AcutisL'école des saintsSaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
4
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
5
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement