Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 octobre |
Saint Jean de Capistran
Aleteia logo
home iconAu quotidien
line break icon

Alerte sur les effets du Covid sur la santé mentale des jeunes

Courtney Rust/Stocksy United

Marzena Devoud - Publié le 09/10/21

Plus d'un adolescent sur sept âgé de 10 à 19 ans vivrait un trouble mental diagnostiqué lié aux effets de la pandémie du Covid-19.

Alors que la pandémie de Covid-19 n’est pas encore éradiquée, les enfants et les jeunes pourraient ressentir ses effets sur leur santé mentale et leur bien-être pendant encore de nombreuses années. L’Unicef tire la sonnette d’alarme dans un rapport publié mardi 5 octobre. Les données mondiales les plus récentes indiquent qu’au moins un enfant sur sept dans le monde a été directement touché par des mesures de confinement et que plus de 1,6 milliard d’enfants ont vu leur éducation négativement affectée.

« Les 18 mois qui viennent de s’écouler ont été très longs pour nous tous, mais surtout pour les enfants. Les conséquences de la pandémie sont considérables, et il ne s’agit là que de la partie émergée de l’iceberg. Avant même qu’elle ne survienne, bien trop d’enfants souffrant de problèmes de santé mentale n’étaient pas pris en charge », déclare la directrice générale de l’Unicef, Henrietta Fiore, dans un communiqué.

Selon le rapport, la situation s’est aggravée notamment avec les restrictions que la crise sanitaire a entraînées : « La perturbation du quotidien, de l’éducation, des activités récréatives ainsi que les préoccupations liées aux revenus et à la santé de la famille ont généré chez de nombreux jeunes un sentiment de peur, de colère et d’inquiétude pour l’avenir », souligne encore le communiqué.

La France n’est pas épargnée

La consultation nationale des 6-18 ans d’Unicef France auprès de plus de 25.000 enfants en France montre que 76,6 % des répondants indiquent qu’il leur arrive d’être triste ou cafardeux, 53,3 % de n’avoir plus goût à rien et 64,2 % de perdre confiance en eux. 35,2 % seulement ont pu rencontrer un médecin ou un psychologue pour en parler et 60,6 % ont parlé de leur mal-être à leurs parents ou à un membre de leur famille.

Tags:
adolescenceCoronaviruscovidsanté
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
4
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
5
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement