Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Abus sexuels dans l’Église : un problème loin d’être éradiqué aujourd’hui

VIOLENZA SUI BAMBINI

Shutterstock

Lauriane Vofo Kana - publié le 05/10/21 - mis à jour le 07/10/21

Si le rapport de la Commission indépendante sur les abus dans l'Église (Ciase) depuis 1950, a identifié trois phases qui ont mené à une diminution du nombre d'abus, les violences sexuelles ne sont pas encore éradiquées.

L’état des lieux qu’esquisse le rapport de la Commission indépendante sur les abus dans l’Église (Ciase) depuis 1950, présenté ce mardi 5 octobre, révèle que : le phénomène des violences sexuelles a été « massif ». Les commissaires dénombrent quelque 330.000 victimes de clercs et de laïcs en mission.

Sur les 70 années qu’a couvert l’analyse de la commission en s’appuyant sur des archives de la justice et celles de l’Église, trois périodes se dégagent. La période 1950-1970 coïncide avec le pic des violences sexuelles dénombrées, 121.000 victimes sont recensées soit « 56% des abus ». Entre 1970 et 1990, le nombre de victimes diminue pour atteindre 48.000.

Un travail de vérité à poursuivre

À partir des années 1990, le nombre d’agressions sexuelles se stabilise. Selon Jean-Marc Sauvé, le président de la Ciase, « la baisse des abus doit aussi être mise en relation avec la baisse des effectifs de prêtres et religieux mais également la baisse de fréquentation de l’Église ». Il invite donc chacun à « se départir de l’idée que les violences sexuelles dans l’Église catholique ont été complètement éradiquées. »

Les membres de la commission estiment que la subsistance des violences sexuelles repose sur « des mécanismes pluriels, clairement identifiés, et présentant un caractère systémique » dans l’Église. C’est pourquoi, par la voix de leur président, ils ont invité l’Église à poursuivre le travail entrepris.

Tags:
Abus sexuelsCiase
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour




Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement