Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 avril |
Saint Benoît-Joseph Labre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Togo : les évêques montent au créneau après la fermeture des lieux de culte

WEB2-TOGO-MASS-GODONG-TG607486B.jpg

Philippe Lissac / Godong

Messe célébrée à Lomé (Togo).

Agnès Pinard Legry - publié le 27/09/21

Les évêques togolais ont dénoncé "la fermeture systématique des lieux de culte" imposé dans le pays par le gouvernement depuis le 17 septembre. Présentée comme une mesure visant à lutter contre la propagation du Covid-19, cette décision traduit pour les évêques une méconnaissance de la réalité "psychologique, anthropologique, sociale et spirituelle" de la pandémie.

La liberté de culte se trouve, une nouvelle fois, à l’épreuve du Covid-19. Depuis le 17 septembre, l’ensemble des lieux de culte du Togo sont fermés afin de faire face “à l’inquiétante flambée de la pandémie” de Covid-19 dans le pays. En réaction les évêques du Togo ont dénoncé, samedi 25 septembre, cette fermeture généralisée et ont reproché au pouvoir politique d’ignorer l’avis des autorités religieuses. “La fermeture systématique des lieux de culte utilisée comme un de moyens de lutte contre la transmission du virus, relève d’une approche exclusivement biomédicale de la pandémie qui ignore sa réalité psychologique, anthropologique, sociale et spirituelle”, soulignent les évêques dans un communiqué.

La stratégie de lutte contre la crise sanitaire se doit d’être respectueuse de la dignité, de la liberté et des droits fondamentaux de la personne humaine.

Selon eux, “la stratégie de lutte contre la crise sanitaire se doit d’être respectueuse de la dignité, de la liberté et des droits fondamentaux de la personne humaine”. “Elle doit être essentiellement basée sur la sensibilisation, la juste information, l’éducation au respect des mesures préventives, le renforcement de l’immunité collective naturelle, la vaccination librement consentie et en toute connaissance de cause”, poursuit le communiqué.

L’obligation de vaccination, une mesure coercitive ?

Concernant le pass sanitaire, certains évêques ont encouragé les fidèles à se faire vacciner. Mais ils se sont fermement opposés à l’obligation de vaccination. “Les mesures coercitives des autorités telles que l’interdiction d’accès aux bâtiments publics et administratifs sans la carte vaccinale, l’exigence de présenter une preuve de vaccination pour le dépôt des dossiers d’établissement de la carte d’identité et pour la légalisation des pièces, etc., ne constituent-ils pas de graves violations des droits élémentaires des citoyens ?”, a ainsi dénoncé l’épiscopat togolais.

Pour mémoire le Togo compte, d’après les derniers chiffres officiels publiés vendredi 24 septembre, un peu plus de 25.000 cas de Covid-19 dont 219 décès et près de 22.000 patients guéris.

Tags:
AfriqueCovidpass sanitaire
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement