Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 17 juin |
Saint Hervé
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

“Lucille”, le précieux cadeaux de BB King à Jean Paul II

BB King

© BERTRAND GUAY / AFP

BB King.

Alvaro Real - publié le 26/09/21

BB King, l'un des rois du blues américain disparu en 2015, a offert l'un de ses biens les plus précieux au pape Jean Paul II lors d'une rencontre inoubliable.

Noël 1997. BB King, star mondiale de la guitare blues est présent au Vatican avec d’autres monuments de la musique pour participer au concert de Noël du Vatican. À cette occasion, BB King a l’honneur de pouvoir rencontrer le pape Jean Paul II lors d’une audience générale.

Une rencontre qui enthousiasme tellement le guitariste, qu’il décide, à cette occasion, d’offrir au pape son bien le plus précieux : sa légendaire guitare électrique “Lucille” pour laquelle il avait notamment écrit une chanson mythique : “Le son que vous écoutez / provient de ma guitare nommée Lucille / Je suis vraiment fou de Lucille / Lucille m’a arraché à la plantation / vous pouvez dire qu’elle m’a apporté la célébrité” (Lucille, 1968). Un cadeau symboliquement fort pour le musicien, surtout quand on connaît l’histoire qui se cache derrière cette guitare légendaire.

Lucille, une guitare sauvée des flammes

L’histoire remonte en 1949. Alors que le musicien joue dans l’Arkansas (États-Unis), une bagarre éclate et un incendie se déclare dans la salle. Le concert est alors suspendu et toutes les personnes présentes, dont B.B. King, quittent le club pour se mettre en sécurité. Mais le musicien se rend compte qu’il a oublié à l’intérieur sa précieuse guitare, une Gibson L-30 noire. Rapidement, il entre dans le club en feu et ressort avec le précieux instrument dans les mains. Une folie qui aurait pu lui coûter la vie. Quelques jours plus tard, il apprend que la bagarre a éclaté en raison d’une femme nommée Lucille. En souvenir, il décide de baptiser ainsi son instrument.

Un signe de profond respect

En se remémorant sa rencontre avec le Pape, BB King déclarait : “Pour moi ce fut une expérience très excitante. Être proche de lui, c’était comme se rapprocher d’une source d’énergie spirituelle”. L’occasion de développer sa vison de la foi : “Lorsqu’on est bluesman, cela ne change rien dans le rapport personnel de chacun avec la religion. Un chauffeur de camion et un musicien disent les mêmes prières lors qu’ils veulent se tourner vers Dieu.”

Tags:
MusiquePape Jean Paul II
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement