Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 octobre |
Saint Jean de Capistran
Aleteia logo
home iconAu quotidien
line break icon

Sept idées pour que les enfants apprennent à mieux connaître le Pape

POPE FRANCIS,YOUTH,BOYS

Antoine Mekary | Aleteia

Merche Crespo - Publié le 18/09/21

Voilà comment apprendre aux enfants que l'Église est une grande famille et que le Pape est le représentant de Jésus sur terre.

Lors du premier cours de caté de la rentrée à l’école primaire, chaque enfant a probablement l’habitude de se présenter, de parler en quelques mots de sa famille et enfin de partager ce qu’il aime faire : jouer au foot, passer du temps du Fornite, résoudre des énigmes ou encore faire des dérapages en vélo… Au final, les enfants arrivent à la conclusion qu’ils sont tous très différents. Cependant, il y a quelque chose de très profond qui les unit : ils sont tous chrétiens. Ils sont donc de la même famille, faisant tous partie de l’Église. Et cette constatation a un effet immédiat sur eux : des visages étonnés et des mains levées pour demander à la catéchiste : « Nous sommes donc frères et sœurs, et alors qui est notre père ? »

Aimer l’Église et le Pape

Cette dynamique simple peut être utilisée pour introduire auprès d’eux le thème de l’amour de l’Eglise. Au début, les enfants ont tendance à penser que l’« Église » est le bâtiment de la paroisse, mais ils finissent par comprendre qu’il s’agit d’un grand arbre qui englobe tous ceux qui ont la même foi. On peut alors leur expliquer que cet arbre, dont Jésus a planté la graine, a continué à pousser grâce à ses apôtres. Ces derniers l’ont fait croître en prêchant l’Évangile dans le monde entier. L’Église est donc maintenant une grande famille de baptisés, unis par la même foi et sous l’autorité du Pape. Par conséquent, si l’Église c’est nous, nous devons l’aimer et en prendre soin !

POPE FRANCIS
Pape François avec les enfants lors de l’audience générale le 30 août 2017.

Un autre moment précieux de la catéchèse est celui où les enfants découvrent qu’après la mort et la résurrection de Jésus, saint Pierre a dirigé l’Église. « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église » (Mt 16,18). Et depuis lors, il y a plus de 2.000 ans, l’Église a toujours eu un berger universel, qui gouverne, guide et prend soin de son unité. Il est le pape de Rome, le représentant de Jésus sur terre. Aujourd’hui, c’est François qui est le 266e pape de l’Église.

Mais que peut-on faire de plus pour aider les enfants à en savoir plus sur le souverain pontife ? Voici quelques idées :

1AVOIR UNE PHOTO DE LUI

Avoir une photo du Pape dans le coin prière de sa chambre ou dans la salle de catéchèse est un bon moyen pour l’enfant de faire le lien entre Jésus et son représentant sur terre. Vous pouvez télécharger sa photo officielle ou celle que vous aimez le plus à partir de cette galerie de photos officielle du Vatican.

2LUI ÉCRIRE UNE LETTRE

Le pape François reçoit une lettre en mains propres lors d’une audience générale.

Le meilleur moyen d’envoyer un message privé au Pape est la voie postale, car lui-même ne dispose pas d’une adresse électronique personnelle. Si vous voulez lui écrire une lettre sur papier, vous pouvez l’envoyer à cette adresse :

Sa Sainteté François

00120 Cité du Vatican

En cliquant ici, vous trouverez des explications comment les lettres arrivent au Vatican, comment elles sont classées et comment elles sont envoyées au Saint-Père.

3OFFRIR UN SACRIFICE ET PRIER POUR SES INTENTIONS

Le pape François compte sur les fidèles, pour mener à bien ses intentions. Chaque mois, par le biais d’un réseau mondial de prière, il propose une intention spécifique pour laquelle prier. Sur ce site, vous pouvez découvrir les intentions du Pape pour l’année 2021 et proposer aux enfants un moment précis de la journée pour prier et à offrir un petit sacrifice aux intentions du pontife.

4CONNAÎTRE LES DÉTAILS DE SA VIE

POPE FRANCIS GENERAL AUDIENCE
Audience générale du 5 septembre 2018.

Par exemple, comment il a découvert sa vocation à l’âge de 16 ans, alors qu’il étudiait la chimie. A plusieurs reprises, le Pape a raconté ce qui s’était passé dans son cœur le 21 septembre 1953, alors qu’il se rendait à une fête en passant par sa paroisse à Buenos Aires. C’est à ce moment-là, qu’il a ressenti le besoin de se confesser et de parler à un prêtre :

« Je ne sais pas ce qui s’est passé. Je ne sais pas pourquoi ce prêtre était là. Je ne sais pas pourquoi j’ai ressenti le désir d’aller me confesser. Mais la vérité est que quelqu’un m’attendait. Il m’attendait depuis longtemps. Après la confession, j’ai senti que quelque chose avait changé. Je n’étais plus le même. J’avais senti une voix, un appel. J’étais convaincu que je devais devenir prêtre. Le Seigneur nous attend en premier, il nous fait toujours passer en premier ».

5CONNAÎTRE SES DÉVOTIONS

C’est le Pape lui-même qui a introduit en Argentine la dévotion à Marie qui défait les nœuds. Dans les années quatre-vingt au cours d’un séjour d’études en Allemagne, le père Bergoglio a découvert son tableau dans une église près de Munich. Il l’aimait tellement qu’il en a ramené quelques photos en Argentine. Si vous voulez expliquer toute l’histoire aux enfants, vous pouvez la trouver dans cet article. Sa fête est célébrée le 8 décembre.

Il y a aussi l’histoire de la petite statue de saint Joseph que le pape François conserve sur sa table de chevet. Il a lui-même expliqué : « Je voudrais aussi vous dire quelque chose de très personnel. J’aime beaucoup saint Joseph. Parce que c’est un homme fort et silencieux. J’ai une photo de saint Joseph qui dort sur mon bureau. Pendant qu’il dort, il s’occupe de l’Église. Oui, il peut le faire. Nous, on ne le peut pas. Et quand j’ai un problème, une difficulté, j’écris un petit bout de papier et je le mets sous ma statue de saint Joseph pour qu’il le rêve. Cela signifie qu’il doit prier pour ce problème ». D’ailleurs, cette année est dédiée à saint Joseph !

6PRIER POUR LUI

« Priez pour moi », répète souvent le pape François lors de ses audiences publiques ou de ses voyages officiels. Le pontife a révélé qu’il le demande toujours parce que il « en a besoin ». « J’ai besoin d’être soutenu par les prières du peuple. C’est un besoin intérieur. » En outre, sur le site web Click to Pray, vous pouvez cliquer sur le profil de prière du Pape et prier avec lui ses intentions.

7ENFIN, ALLER LE VOIR À ROME !

Le pape François prie l’Angélus chaque dimanche depuis la place Saint-Pierre, de sorte que tout le monde peut le voir et entendre ses paroles. En outre, le mercredi, il reçoit également les fidèles lors d’une audience générale, dans la salle Paul VI ou dans la cour de San Damaso. Si vous souhaitez connaître le calendrier complet et les conditions d’entrée, contactez la Préfecture de la Maison pontificale.

Tags:
catéchisteÉducationEnfantsPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
4
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
5
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement