Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 03 mars |
Saint Guénolé
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le cadeau hautement symbolique de Victor Orban au pape François

000_9MN9EG

HANDOUT / VATICAN MEDIA / AFP

Le Premier ministre Viktor Orban et le pape François, dimanche 12 septembre 2021.

Agnès Pinard Legry - publié le 13/09/21

Lors de son entretien avec le pape François dimanche 12 septembre, le Premier ministre hongrois, Victor Orban, a offert au souverain pontife la copie d'une lettre de 1250 dans laquelle le roi hongrois de l'époque demande l'aide du pape d'alors pour défendre la Hongrie d'alors des invasions.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

« Mon souhait est que vous soyez ainsi : ancrés et ouverts, enracinés et respectueux », a lancé aux Hongrois le pape François, dimanche 12 septembre, à l’issue de la messe de clôture du 52e Congrès eucharistique international de Budapest. Des propos forts prononcés peu après sa rencontre avec le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, dont la politique notamment migratoire diffère de la vision défendue par le souverain pontife.

Dans un entretien d’une quinzaine de minutes – au lieu de trente initialement prévues – décrit comme « cordial » par le Vatican, Viktor Orban a remis au pape François une copie d’une lettre envoyée en 1250 par le roi Béla IV à Innocent IV. Dans ce document, le roi hongrois mettait en garde contre les invasions tatares qui menaçaient la Hongrie chrétienne et demandait au pape de l’aider. Une demande ignorée par Innocent IV. « Quelques décennies plus tard, la Hongrie fut contraintes de se défendre contre les Tatars dans un bain de sang », a rappelé l’un des conseillers de Victor Orban sur Twitter.

J’ai demandé au Pape de ne pas laisser périr la Hongrie chrétienne.

 « J’ai demandé au Pape de ne pas laisser périr la Hongrie chrétienne », a déclaré Viktor Orban à l’issue de sa rencontre avec François. À noter que le pape François ne s’est pas rendu en Hongrie pour une visite d’État comme c’est le cas, par exemple, pour la Slovaquie. Il ne s’y est rendu que pour la messe de clôture du Congrès eucharistique international et s’est envolé l’après-midi même pour Bratislava.

Tags:
HongriePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement