Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 26 septembre |
Saints Côme et Damien
home iconCulture
line break icon

Avec « Impossible de nous taire », Vinz le Mariachi est un artiste en mission

Vinz le Mariachi et Léonard du Payrat

Œuvres Pontificales missionnaires

Toujours coiffé d'un couvre-chef, Vinz le Mariachi veut perticiper au développement de la scène musicale chrétienne.

Lauriane Vofo Kana - Publié le 12/09/21

Batteur, choriste mais surtout artiste chrétien. Vinz le Mariachi interprète avec cinq autres chanteurs l'hymne officiel de la semaine missionnaire mondiale "Impossible de nous taire". Il raconte cette expérience inédite.

Du reggae en passant par la pop et la louange, Vinz le Mariachi est un artiste aux influences multiples. Depuis ses premiers pas sur la scène musicale professionnelle en 2009, il s’est épanoui en tant qu’artiste chrétien. Son dernier projet l’a amené sur le toit de Saint-Sulpice, à Paris, pour tourner aux côtés de cinq autres artistes l’hymne officiel de la semaine missionnaire mondiale (du 17 au 24 octobre) : « Impossible de nous taire ».

Aleteia : Le public vous connaît comme membre des Guetteurs. Vous avez aussi joué pour Grégory Turpin et avancez sur des projets en solo. Pourquoi participer à l’aventure de « Impossible de nous taire » ?
Vinz le Mariachi : Mon ami Léonard du Payrat, à la composition de « Impossible de nous taire », anime avec sa femme un groupe de louange dans leur paroisse. C’est en discutant avec eux que j’ai rejoint le projet. Participant moi-même à plusieurs groupes de louange, j’ai pu apporter une modeste contribution en studio et suggérer des idées d’arrangements . J’avais envie et je suis vraiment honoré de travailler pour la mission et pour l’Église. Nous avons notamment travaillé avec des jeunes du collectif Béatitudes, d’Anuncio et Audrey Jean-Pierre, une choriste incroyable de l’église évangélique MLK. L’histoire de ce clip, c’est aussi l’histoire de la rencontre de différents pôles missionnaires de l’Église sous l’égide des Œuvres Pontificales missionnaires. Au-delà d’un travail d’équipe, c’est vraiment un travail de famille, au sein de l’Église.

Jésus nous donne l’Esprit-Saint et c’est, armé de ce même esprit, que l’on peut annoncer la Bonne Nouvelle aux périphéries.

Le titre de la musique a un pluriel, « Impossible de nous taire », vous parlez d’un travail de famille, c’est important de partir en mission à plusieurs ?
Oui ! Jésus nous le rappelle dans sa parole « quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux » (Mt 18,20). Il nous donne l’Esprit-Saint et c’est, armé de ce même esprit, que l’on peut annoncer la Bonne Nouvelle aux périphéries. Puisque Jésus nous envoie, cette mission, elle nous est donnée. Et c’est en unité que nous avons interprété cet hymne. On avait des sensibilités différentes, on venait d’églises différentes mais surtout, on était ensemble, obéissants à l’Esprit-Saint. L’idée de ce clip est d’être un instrument au service des gens, c’est une proposition. Je pense aux paroisses qui ont moins de compositeurs et qui pourront s’en saisir. J’espère que la louange s’élèvera de partout en France et même de la francophonie. J’ai déjà partagé ce morceaux à des frères en Suisse et au Québec. Par-delà les frontières, le nom de Jésus nous réunit.

Lorsqu’on est du côté du public on ne chante pas comme vous. Comment participer à cette mission de louange et d’annonce ?
Ce n’est pas une question d’artiste ou de public. Quand on est un artiste chrétien, on est en mission artistique vers une assemblée. La louange c’est avant tout une attitude de l’âme qui exprime sa confiance en Dieu, sa filiation. Son but premier est de proclamer la bonté de Dieu. L’évangélisation est un de ses fruits parce que la louange touche les cœurs. À nous de rayonner, de faire entendre et voir ce que nous avons entendu : il est là le sens de la mission ad-gentes ! Ensuite, il est vrai que certains sont appelés à conduire la louange mais c’est toute l’assemblée des chrétiens qui cherche à chanter au Seigneur un chant nouveau comme le dit le psaume (Ps 97).

L’évangélisation est un des fruits de la louange parce que la louange touche les cœurs. À nous de rayonner, de faire entendre et voir ce que nous avons entendu. Il est là le sens de la mission ad-gentes.

Louer Dieu ne se fait pas seulement avec la voix, quand Jésus dit au Père : » Je proclame ta louange » (Mt 11,25), il n’a pas de guitare mais il dit merci au Père ! Le deuxième moment de l’Évangile où l’on sait que Jésus chante pour le Père c’est avant son agonie : « Après avoir chanté les psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers » (Mt 26;30). Avec ses disciples, ses amis, Jésus s’arme de la louange avant le combat qui l’attend et durant lequel il va offrir le salut à l’humanité. Cela nous donne une idée de la place de la louange dans le cœur de Jésus. En assemblée, on forme ce corps du Christ et en louant, on fait vibrer notre âme.

Tags:
evangelisationlouangeMusiqueOPM
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
5
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
6
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
7
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement