Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 19 septembre |
Saint Janvier de Naples
home iconSpiritualité
line break icon

Dans quelle langue Jésus a-t-il célébré la première messe ?

LA CENE

Public Domain

La Cène, Carl Bloch, XIXe siècle.

Philip Kosloski - Publié le 01/09/21

Jésus a très certainement célébré la première messe, la Cène, dans sa langue maternelle, l'araméen.

Pour les catholiques, la Cène est vue comme l’institution officielle de l’Eucharistie et donc de la messe. La messe est aujourd’hui célébrée dans de nombreuses langues. Mais il est probable que le Christ l’ait inaugurée en araméen, sa langue maternelle.

En Palestine, au premier siècle, trois langues étaient parlées : l’araméen, le grec et l’hébreu. Elles différaient selon les groupes et les fonctions. L’hébreu était surtout employé par les prêtres et les dirigeants religieux. En réalité, peu de gens ordinaires le pratiquait. Dans l’évangile de Luc, on apprend que Jésus le pratique lorsqu’il lit un parchemin à la synagogue (Lc 4, 16-30). Mais la plupart des disciples étant illettrés, ils ne pouvaient sans doute ni le lire ni le parler.

Parmi les nombreuses traditions liturgiques actuelles de l’Église, on utilise encore l’araméen dans le rite maronite. L’éparchie de saint Maron décrit la célébration ainsi. : « La liturgie maronite est la première liturgie développée à Antioche en araméen après le temps des apôtres […] Les langues employées dans la liturgie maronite sont d’origines syro-araméennes antiques et s’appliquent à des moments spécifiques. Le trisagion, et le Qadishat aloho, sont récités à l’approche de l’autel ainsi que pendant la consécration du pain et du vin. »

Entendre la liturgie dans la langue maternelle du Christ est une expérience unique qui rapproche un peu plus de la Cène.

Tags:
cenejesuslanguesMesse

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
3
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
4
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
7
Matthew McConaughey
Dolors Massot
La rencontre qui a changé la vie du héros d’Interstellar
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement