Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 19 septembre |
Saint Janvier de Naples
home iconArt & Voyages
line break icon

La Bible et ses symboles : les pierres précieuses, un scintillement dans les ténèbres

Pierres précieuses

© NOTE OMG - Shutterstock

Philippe-Emmanuel Krautter - Publié le 31/08/21

S’il est une source lumineuse récurrente dans la Bible, c’est bien celle provenant des multiples pierres précieuses qui y scintillent. Symboles de royauté et de puissance céleste, ces joyaux participent au premier plan à la lumière divine.

Les pierres les plus fines sont rapidement devenues dans l’histoire de l’humanité symbole de pouvoir et d’autorité du fait de leur rareté et de leur prix. Aussi n’est-il pas étonnant que parmi les plus riches présents apportés par la reine de Saba au roi David figurent, précise le récit biblique, en première place les pierres les plus précieuses de son pays :

« Elle arriva à Jérusalem avec une escorte imposante : des chameaux chargés d’aromates et d’une énorme quantité d’or et de pierres précieuses ». (1R 10, 2)

SOLOMON
« Salomon recevant la reine de Saba », Jacques Stella.

Quelle place tiennent ces trésors terrestres sur un plan divin ? Ce qu’il y avait de plus rare et de plus riche constituait toujours un cadeau de prix au détenteur du pouvoir. Aussi le scintillement de ces gemmes uniques symbolisait-il la lumière provenant de celui-là même qui exerçait la fonction royale. Ceci explique le présent mythique de la reine de Saba. Par son abondance et rareté, il souligne l’importance qu’elle accordait au roi David qui à son pouvoir terrestre superposait une autre dimension, celle-ci toute spirituelle. Cette dimension se retrouve, bien sûr, également dans l’or, qui par son éclat à nul autre pareil, sa rareté et son caractère inaltérable se place avant ou vient sertir les pierres précieuses. Ainsi, parmi les présents apportés par les rois mages à Jésus nouveau-né dans la crèche figure en première place l’or, symbole de lumière et de royauté nous précisent les Évangiles :

« Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe ». (Mt 2, 11)

rois mages

Un scintillement dans les ténèbres

La Bible abonde de références aux pierres précieuses afin de souligner l’incomparable lumière divine. Parmi ces dernières, le saphir semble, de par sa couleur, s’imposer comme la pierre précieuse du firmament.

« Et Moïse gravit la montagne avec Aaron, Nadab et Abihou, et soixante-dix des anciens d’Israël. Ils virent le Dieu d’Israël : il avait sous les pieds comme un pavement de saphir, limpide comme le fond du ciel ». (Ex 24, 9-10)

Le saphir, pierre très dure, se caractérise en effet par sa couleur et sa transparence bleutée. C’est ainsi la pierre du firmament et des trônes dont la pureté demeure extraordinaire, ce que confirme également le prophète Ezéchiel lorsqu’il perçoit la gloire du Seigneur :

« Au-dessus de ce firmament, il y avait une forme de trône, qui ressemblait à du saphir ; et, sur ce trône, quelqu’un qui avait l’aspect d’un être humain, au-dessus, tout en haut ». (Ez 1, 26)

Ce thème de la cité céleste où trône le Seigneur dans une lumière minérale se retrouve également chez le prophète Isaïe qui promet au peuple exilé une Jérusalem nouvelle reposant sur les pierres les plus précieuses, allégorie de la foi au Dieu d’Israël :

« Jérusalem, malheureuse, battue par la tempête, inconsolée, voici que je vais sertir tes pierres et poser tes fondations sur des saphirs. Je ferai tes créneaux avec des rubis, tes portes en cristal de roche, et toute ton enceinte avec des pierres précieuses ». (Is 54, 11-13)

La Jérusalem céleste,
Apocalypse, 21, 1-8. Sixième ensemble, tapisserie 80. Château d’Angers.

Cette vision des biens les plus précieux issus des profondeurs de la terre servant la représentation de la gloire rayonnante de Dieu dans le ciel trouve enfin sa consécration symbolique la plus puissante dans l’Apocalypse de saint Jean. L’apôtre y décrit avec poésie la Jérusalem céleste, lumière céleste resplendissante telle une pierre très précieuse :

« Le matériau de la muraille est de jaspe, et la ville est d’or pur, d’une pureté transparente. Les fondations de la muraille de la ville sont ornées de toutes sortes de pierres précieuses. La première fondation est de jaspe, la deuxième de saphir, la troisième de calcédoine, la quatrième d’émeraude, la cinquième de sardoine, la sixième de cornaline, la septième de chrysolithe, la huitième de béryl, la neuvième de topaze, la dixième de chrysoprase, la onzième d’hyacinthe, la douzième d’améthyste. Les douze portes sont douze perles, chaque porte faite d’une seule perle ; la place de la ville est d’or pur d’une parfaite transparence » (Ap 21, 18-21).

Saphir, jaspe, calcédoine, émeraude, sardoine, cornaline, chrysolithe… et autres pierres précieuses qui ornent les douze portes de la Jérusalem céleste soulignent l’extraordinaire rayonnement de la lumière divine.

Pierres précieuses et fonctions sacerdotales

Lumière divine, le scintillement des pierres les plus précieuses doit également rayonner sur le représentant du Seigneur lors des liturgies. Aussi Aaron, le grand prêtre, se devait-il de porter un pectoral, grande plaque portée sur la poitrine ornée de pierres précieuses, dont les soins apportés à sa fabrication par les plus grands artisans témoignent de son importance :

Ensuite, tu feras le pectoral du jugement. Ce sera une œuvre d’artiste. Tu le feras de la même manière que l’éphod, en or, pourpre violette, pourpre rouge, cramoisi éclatant et lin retors. Il sera carré. On le doublera. Il aura un empan de côté. Tu le garniras de quatre rangées de pierres : la première, de sardoine, topaze et émeraude ; la deuxième, d’escarboucle, saphir et jaspe ; la troisième, de béryl, agate, et améthyste ; et la quatrième, de chrysolithe, cornaline et onyx. Elles seront serties dans l’or. Les pierres seront aux noms des fils d’Israël ; comme leurs noms, elles seront douze, gravées à la manière d’un sceau ; chacune portera le nom de l’une des douze tribus ». (Ex 28, 15-21)

Ici, sardoine, topaze, émeraude, saphir, jaspe, agate, améthyste et autres pierres précieuses représentent les douze tribus d’Israël, des joyaux chargés de faire resplendir la gloire de Dieu. Nous retrouvons aujourd’hui toute cette puissante valeur symbolique des pierres précieuses par leur présence sur certains objets liturgiques, et plus modestement leurs incomparables couleurs dans les diverses parures liturgiques.

Tags:
Biblesymboles

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
3
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
4
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
7
Matthew McConaughey
Dolors Massot
La rencontre qui a changé la vie du héros d’Interstellar
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement