Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 03 juillet |
Saint Thomas
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Comment Notre-Dame du Balai nous parle encore aujourd’hui (à tous)

notre-dame-du-balai.jpg

Twitter / @Cameronfradd

La rédaction d'Aleteia - publié le 26/08/21

Avis aux amateurs de ménage et à tous ceux pour qui les tâches domestiques relèvent de la corvée : Notre Dame du Balai peut se révéler une bonne alliée. Imaginé dans les années 1950, ce vocable à la limite cliché peut pourtant nous parler encore aujourd'hui de la sainteté.

Notre-Dame-de-Toutes-Grâces, Notre Dame des Victoires, Notre-Dame des Cyclistes… les vocables de la Vierge Marie sont nombreux. Il en est même un, insoupçonné, Notre-Dame du Balai. Largement démodé, ce vocable a au moins le mérite nous rappeler que la sainteté se réalise dans les tâches du quotidien.

En menant une vie de petits riens
Que l’on fait chaque jour.
Tu as cuisiné, nettoyé, lavé et réparé […]
Quel bel enseignement tu nous as laissé,
En discernant le Salut à l’œuvre
Dans la tâche devant toi.

Quand James Gerard Shaw – écrivain et journaliste britannique du XXe siècle- imagine les journées de la Vierge Marie, c’est celui de millions de femmes de son époque. L’auteur compose alors un poème intitulé Notre-Dame du balai. En quelques lignes, il redit à ses contemporaines que la sainteté passe aussi par les missions ordinaires qui révèlent l’extraordinaire.

Pères et mères de famille, bricoleurs aguerris ou occasionnels, fées du logis ou pas, il y a au moins une chose à tirer de ce poème : le travail invisible à la maison n’est pas du travail perdu. Les occupations quotidiennes peuvent se révéler de belles occasions de grandir en sainteté.

Cette intuition est d’ailleurs chère au pape François. Il redit souvent combien la sainteté se manifeste « en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans [les] occupations quotidiennes ». Même dans les tâches apparemment les plus ingrates.

Tags:
ménagePrière
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement