Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

L’hypocrisie dans l’Église est “particulièrement détestable”, fustige le pape François

WEB-AMA2521-POPE-AUDIENCE-AUGUST-25-21-AMA1821-Antoine-Mekary-ALETEIA-AM_8732.jpg

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 25/08/21

"Qu’est-ce que l’hypocrisie ? On peut dire que c’est la peur de la vérité", a défini le pape François dans sa catéchèse prononcée dans la salle Paul VI du Vatican mercredi 25 août 2021. Il a déploré le fait que cette hypocrisie se trouve dans l’Église où elle est "particulièrement détestable".

Le pape François a poursuivi ce mercredi son enseignement sur la Lettre aux Galates en analysant un passage où il est reproché à Pierre de ne pas avoir un bon comportement. À Antioche, Pierre mangeait avec les chrétiens issus du paganisme – ce que la Loi interdisait. Mais devant les chrétiens d’origine juive, il ne le faisait pas par peur d’être critiqué, a résumé le pape François, mettant ainsi le doigt sur une mauvaise compréhension de la relation entre la Loi et la liberté. Un problème qui n’a d’autre nom que l’hypocrisie.

Un hypocrite ne sait pas aimer.

L’hypocrite, a défini le pape François, a “peur de la vérité” et “vit avec un masque”. N’ayant pas le courage de se confronter à la vérité, il “n’est pas capable d’aimer vraiment”, a insisté l’évêque de Rome. Et de répéter à plusieurs reprises : “Un hypocrite ne sait pas aimer”.

Fustigeant le fléau des demi-vérités et de la duplicité, le chef de l’Église catholique, enclin à de nombreuses improvisations, est même allé jusqu’à mimer les sourires de façade qu’on retrouve ici et là dans nos quotidiens.

Car l’hypocrisie est un “virus” qui se diffuse partout. On le repère souvent dans le monde du travail ou bien dans la vie politique. Mais cette maladie se répand aussi au sein de l’Église, où elle “est particulièrement détestable, parce qu’elle met en danger l’unité”.

“Malheureusement elle existe dans l’Église”, a insisté le pontife argentin, sortant encore de ses notes. “Tant de chrétiens et tant de ministres sont hypocrites”, a-t-il déploré. “N’ayons pas peur d’être sincères, de dire la vérité, de ressentir la vérité, de nous y conformer”, a conclu le Pape, expliquant que c’est seulement de cette façon que “nous pourrons aimer”.

Tags:
Audience généralePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement