Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 23 septembre |
Saint Pio de Pietrelcina
home iconArt & Voyages
line break icon

Bras, pied, buste… quand les reliquaires se déclinent sous toutes les formes

TreMa Musée des Arts anciens du Namurois Trésor dOignies

Elisabeth Bonnefoi - Publié le 21/08/21

Exposés dans les églises, accrochés dans un salon ou portés autour du cou, les reliquaires peuvent prendre des formes extrêmement variées.

Le mot reliquaire vient du latin reliquiae, reliquus, qui signifie « qui reste ». Concrètement, les reliques sont les restes mortels (ossements) des saints ou bien un morceau de leurs vêtements. Le reliquaire désigne l’objet, souvent richement décoré, destiné à conserver et à exposer ces reliques. 

Depuis les premiers siècles du christianisme, l’Église catholique a encouragé la vénération des reliques. Très vivante au XIIIe siècle, elle est encore recommandée par le Concile de Trente au XVIe siècle. Les fidèles attribuaient une puissance surnaturelle aux reliques. Car s’approcher des restes d’un saint, c’est toucher Dieu. Par l’objet, on accède ainsi aux mystères de la foi. Les reliques sont à l’origine de nombreux pèlerinages, processions, miracles et translations partout en France et dans le monde et ont fait l’objet d’un commerce, plus ou moins avouable, en Orient comme en Occident. 

Aujourd’hui, les reliquaires ressortent des sacristies. On les place dans le chœur, on les montre, on les fait voyager. À titre d’exemple, les reliques de sainte Thérèse de Lisieux parcourent le monde depuis 1994. En juillet 2020, ce sont trois étudiants français qui ont pris la mer sur un voilier avec les reliques de sainte Marie-Madeleine

Des reliquaires aux formes variés

La particularité des reliquaires est qu’ils peuvent prendre des formes extrêmement variées ! Il existe ainsi des reliquaires de grande taille, généralement des coffrets (châsses) mais aussi des reliquaires portatifs comme les « encolpion » à porter autour du cou. Les capsella sont les petites châsses placées dans les autels. Certains objets liturgiques peuvent également devenir des reliquaires comme les « tabernacle-reliquaire » ou « ostensoir-reliquaire ». Plus originaux encore sont les reliquaires morphologiques qui adoptent la forme de la partie du corps qu’ils contiennent (bras, pied, crâne). Ils renferment souvent une attestation d’authenticité, que la recherche scientifique, aujourd’hui appliquée à de nombreuses reliques, confirme… ou non !

En images : découvrez la variété des reliquaires

Tags:
reliquesSaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
4
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
5
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
WEB2-FAMILLE-LEFEVRE-YOUTUBE.jpg
Agnès Pinard Legry
Le premier single de la famille Lefèvre enfin disponible
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement