Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

L’incroyable (et rare) jubé en bois de Villemaur-sur-Vanne fête ses 500 ans

Jubé de Villemaur-sur-Vanne

© Maggy Caron

Caroline Becker - publié le 16/08/21

À Villemaur-sur-Vanne, près de Troyes, la collégiale Notre-Dame conserve depuis 500 ans un incroyable jubé en bois, chef-d'œuvre de la sculpture champenoise. Un ouvrage rare qui rappelle qu’autrefois le chœur de l’église était séparé de la nef.

À quelques kilomètres de Troyes, à la lisière de la forêt d’Othe, la petite ville de Villemaur-sur-Vanne, autrefois carrefour important d’échanges commerciaux, a hérité d’un patrimoine artistique médiéval exceptionnel. Pour en découvrir le plus beau vestige, il faut pousser la porte de l’austère collégiale Notre-Dame au clocher surprenant. Haut de 33 mètres, il est recouvert de bardeaux de châtaignier datant du XVIe siècle.

Collégiale Notre-Dame de Villemaur-sur-Vanne.
La collégiale Notre-Dame de Villemaur-sur-Vanne possède un clocher étonnant.

Mais la pièce-maîtresse de l’édifice, qui accueillait autrefois une dizaine de chanoines, n’est autre que le surprenant jubé qui trône encore fièrement entre le chœur et la nef. Souvent détruites en raison des évolutions liturgiques qui apparaissent avec le Concile de Trente, les clôtures de chœur sont aujourd’hui rares en France. Elles servaient à isoler le chœur de la nef et masquaient ainsi aux fidèles la consécration, dont le mystère était, à l’époque, réservé aux clercs qui célébraient la messe. Grâce à ses escaliers, la clôture permettait également d’être utilisée comme chaire à prêcher. De là-haut, le prêtre lisait et commentait l’Évangile. À Villemaur-sur-Vanne, en plus d’être parfaitement conservé, le jubé a la particularité d’être construit entièrement en bois ! Un détail qui fait de lui l’un des plus beaux à admirer en France. 

Jubé de Villemaur-sur-Vanne
Le jubé a été construit en 1521 par les frères Guyon.

Réalisé en 1521 par les frères Guyon comme une véritable bande-dessinée, le retable de Villemaur-sur-Vanne, qui mélange style gothique et renaissance, présente pas moins de 26 scènes illustrant la vie de la Vierge et du Christ. Tout en gardant ce style champenois si caractéristique de la région, les sculpteurs n’ont pas hésité à puiser allègrement dans les œuvres des grands maîtres de l’époque comme Durer, Cranach l’Ancien ou encore Schongauer. En témoigne la ressemblance évidente entre certains bas-reliefs du jubé et les gravures qui circulaient à l’époque. Ces panneaux historiés, d’une incroyable finesse, reposent sur une tribune tout aussi édifiante par sa beauté. D’une grande légèreté, elle est ornée d’arabesques et de grotesques très à la mode à l’époque. En s’approchant un peu plus près du jubé, le fidèle pourra apercevoir une multitude de détails amusants cachés dans les moindre recoins, comme des visages humains, des anges ou encore des monstres, griffons et autres créatures extraordinaires inspirées du bestiaire fantastique. 

jubé de villemaur sur vanne
En s’approchant un peu plus près du jubé, on peut apercevoir une multitude de détails amusants.

Autrefois polychrome, le jubé a malheureusement fait l’objet d’un décapage sévère dans les années 1960. Seul le calvaire placé au-dessus, présentant saint Jean et la Vierge Marie au pied du Christ en croix, a conservé des couleurs. À l’occasion des 500 ans de ce joyau, la commune a organisé de nombreuses festivités qui se tiendront jusqu’en septembre. La route des vacances est l’occasion parfaite d’aller admirer ce vestige liturgique et artistique sauvé in extremis par le ministère de la Culture en 1907 après le souhait de la commune de vendre le jubé pour financer d’autres travaux. Par chance, les premiers panneaux, qui avaient été démontés dans le cadre de ce projet, ont vite été replacés et n’ont plus jamais bougé depuis !

Tags:
ArtsPatrimoine
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement