Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un an après l’explosion de Beyrouth, le pape François interpelle la communauté internationale

WEB2-LEBANON-EXPLOSION-AFP-000_1WA3DZ.jpg

STR / AFP

Une double explosion a secoué Beyrouth (Liban), le 4 août 2020.

I.Media - publié le 04/08/21 - mis à jour le 04/08/21

À la fin de l’audience générale, ce mercredi 4 août, le pape François a appelé la communauté internationale à "aider le Liban à accomplir un chemin de reconstruction avec des gestes concrets, pas des paroles", un an après la terrible explosion dans le port de Beyrouth.

Le pape François n’oublie pas le Liban. Un an après l’explosion survenue dans le port de Beyrouth (Liban), le pontife a eu un mot ce mercredi 4 août pour les victimes, leurs familles, les « nombreux blessés » et tous ceux qui ont perdu leur maison et leur travail au Liban. « Ils sont nombreux à avoir l’illusion de vivre aujourd’hui », a-t-il regretté. 

Le chef de l’Église catholique a rappelé la tenue, le 1er juillet dernier, de la Journée de prière et de réflexion pour le Liban, qui avait rassemblé tous les chefs religieux des communauté chrétiennes du pays au Vatican. « Nous avons les accueillis les aspirations et attentes du peuple libanais », a-t-il expliqué. Il a également salué l’organisation d’une conférence, ce mercredi 4 août, à l’initiative de la France et des Nations unies, espérant qu’elle sera « fructueuse ».

« Mon désir de vous rendre visite est grand », a enfin déclaré le Souverain pontife, qui avait déjà fait savoir qu’il voulait se rendre au Liban. En conclusion, il a affirmé ne pas se lasser de prier pour les Libanais afin que leur pays « redevienne un message de fraternité, un message de paix pour tout le Moyen Orient ».

Tags:
libanPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour




Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement