Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 19 septembre |
Saint Janvier de Naples
home iconActualités
line break icon

Salon « Désir d’enfant » : le député Thibault Bazin écrit à Éric Dupont-Moretti

Le député LR Thibault Bazin, dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale.

JACQUES DEMARTHON / AFP

Le député LR Thibault Bazin, dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale.

Agnès Pinard Legry - Publié le 29/07/21 - Mis à jour le 03/09/21

Alors qu’un salon "Désir d’enfant" doit se tenir à Paris le premier week-end de septembre, le député LR de Meurthe-et-Moselle Thibault Bazin a écrit au ministre de la Justice, Éric Dupont-Moretti. Un courrier qu’Aleteia a pu consulter dans lequel il interpelle le garde des Sceaux sur la tenue d’un événement qui fait ouvertement la promotion de la GPA… pourtant interdite en France.

La GPA a-t-elle ses entrées en France ? un salon intitulé « Désir d’enfant » doit avoir lieu les 4 et 5 septembre Porte de Champerret à Paris, afin de présenter « les différentes options de traitements disponibles dans le monde, ainsi qu’une large gamme de solutions naturelles, médicales et personnalisées ». Parmi elles, des cliniques qui promeuvent des PMA sans limite d’âge, la possibilité de recourir à la méthode ROPA (interdite en France, ndlr)… ainsi que des entreprises de GPA. Face à la tenue d’un tel événement, le député LR de Meurthe-et-Moselle Thibault Bazin a écrit au ministre de la justice, Éric Dupont-Moretti, lundi 26 juillet. Lors des débats sur la loi bioéthique, le gouvernement a fait de la GPA une ligne rouge à ne pas franchir. « Comment la tenue d’un pareil salon peut-elle être autorisée ? », interpelle le député dans ce courrier qu’Aleteia a pu consulter.

« Vous ne pouvez ignorer que, l’an dernier, les plaquettes publicitaires des agences, cliniques et intermédiaires ont proposé des « tarifs » des « prestations » et « services » proposés à la « clientèle » pour ses « projet bébé »… », écrit-il . « Aux prospects venus poser des questions sur les stands, des mails commerciaux ont été envoyés après le Salon 2020, poursuivant le client potentiel en vue de la signature d’un contrat de GPA, de sélection des fournisseurs de gamètes et de mère porteuse, d’achats de gamètes ou d’embryons, de screening génétique ou encore de « choix du sexe » du bébé pour des montants variables suivant le prestataire et le pays ».

Tags:
BioéthiqueGPAPMA

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
3
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
4
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
7
Matthew McConaughey
Dolors Massot
La rencontre qui a changé la vie du héros d’Interstellar
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement