Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 26 septembre |
Saints Côme et Damien
home iconArt & Voyages
line break icon

Les objets liturgiques : l’aiguière, un vase à eau pour purifier

AIGUIÈRE

© Juan Aunion - Shutterstock

Une aiguière en argent.

Sophie Roubertie - Publié le 26/07/21

Les aiguières et les bassins n'ont pas été utilisées uniquement pour la liturgie. Leur usage, qui remonte à la plus ancienne antiquité, est le signe de la nécessité humaine de procéder à des ablutions.

Avec son grand bec pour faciliter l’écoulement de l’eau, l’aiguière — du latin aqua — est facilement reconnaissable. Accompagnée d’un bassin, l’aiguière n’est pas sans rappeler l’ancien usage domestique lorsque les salles de bain étaient encore un luxe. Car l’acte de se laver les mains a toujours été importante, autant dans les maisons que dans les cérémonies religieuses. Il est d’ailleurs parfois difficile, voire impossible, de distinguer une aiguière liturgique d’une autre, à usage profane.

Au Moyen Âge, beaucoup d’aiguières provenaient d’Orient, rapportées au moment des croisades. L’aiguière n’étant pas un vase sacré, il n’y a pas de règle très précise quant à sa forme. Suivant les époques et les modes, les formes varient ! On peut ainsi en trouver avec ou sans pied, avec ou sans anse et également plates ou pansues. Les matériaux varient également du simple métal au cristal de roche en passant par la terre cuite ou les riches métaux ornés de pierres précieuses. Si l’objet n’est pas marqué d’un signe spécifiquement religieux, les armes de l’évêque pouvaient cependant y figurer, surtout au XIXe siècle car l’usage de l’aiguière lui fut longtemps réservé.

aiguière
Une aiguière lors du lavement des pieds.

De nos jours, l’aiguière ressemble le plus souvent à un grand flacon surmonté d’un col. Pour en faciliter l’usage, un bec et une anse la complètent ainsi qu’un pied pour la stabiliser. Elle est placée au dessus d’un bassin peu profond et fabriquée généralement en laiton doré/argenté ou en acier.

L’aiguière sert généralement lors du rite du lavabo pour les messes pontificales. Lors des messes ordinaires, les burettes suffisent pour se laver les mains. L’évêque utilise aussi l’aiguière pour se laver les mains une fois qu’il a réalisé les onctions d’huile lors de différents sacrements comme la confirmation, l’ordre mais aussi lors de la consécration des églises et des autels. Elle est aussi utilisée lors de certaines cérémonies solennelles : distribution des rameaux, des cierges ou des cendres et même au moment du baptême. Une aiguière est aussi utilisée le Jeudi saint pour effectuer le lavement de pieds.

Tags:
liturgieMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
5
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
6
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
7
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement