Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 août |
Sainte Claire de Montefalco
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Pécheresse, pénitente, apôtre… Marie-Madeleine sublimée par les artistes

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Marie Madeleine

Julian Kumar / Godong | Ref:611

Marie Madeleine pénitente par Greco.

Caroline Becker - publié le 21/07/21 - mis à jour le 21/07/22

Première témoin de la Résurrection du Christ, Marie-Madeleine, fêtée le 22 juillet, n'a cessé de fasciner en raison de son caractère énigmatique. Considérée à la fois comme pécheresse, repentie, apôtre... sa figure n'a cessé d'inspirer les artistes qui ont vu en elle la diversité de l'humanité.

Évoquer Marie-Madeleine c’est se perdre parmi trois « Marie » citées dans les Évangiles. La tradition occidentale a longtemps associé Marie-Madeleine à Marie la pécheresse versant du parfum sur les pieds de Jésus (Lc 7, 37-50), à Marie de Béthanie, la sœur de Marthe et de Lazare (Jn 11, 1-2 ; 12, 3) et enfin Marie de Magdala, habitante du village bordant le lac de Tibériade. Marie-Madeleine est également évoquée (Lc 8, 1-2) sous le nom de Madeleine : « Les Douze l’accompagnaient, ainsi que des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais : Marie, appelée Madeleine, de laquelle étaient sortis sept démons… ».

En réalité, la vraie Marie-Madeleine est bien celle qui a rejoint le groupe des disciples après que Jésus l’ai libérée des sept démons. La même qui a rencontré le Christ le jour de la Résurrection. Le 2 février 2021, par décret de la Congrégation du culte divin, le pape François a cependant mis fin à un débat parmi les exégètes en déclarant que « Marie de Béthanie », sœur de Marthe et de Lazare, était bien aussi Marie-Madeleine.

Toutes ces confusions ont évidemment fait de Marie-Madeleine un personnage composite tout au long de l’histoire du christianisme. En témoignent la diversité des représentations de la sainte dans l’art qui l’a font passer de femme pécheresse, à repentie en passant par l’apôtre fidèle du Christ. Une pluralité qui fait de Marie-Madeleine une femme proche de nous et à laquelle il est plus facile de s’identifier.

En 2016, le Pape avait d’ailleurs instauré la fête officielle de Marie-Madeleine le 22 juillet. Mgr Arthur Roche, secrétaire de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements expliquait alors cette décision : « Marie-Madeleine est un exemple d’évangélisatrice vraie et authentique, c’est-à-dire une évangéliste qui annonce le joyeux message central de Pâques. »

Lors d’une audience générale, en 2017, le pape François invitait à nouveau à prendre exemple sur Marie-Madeleine : « Cette femme qui, avant de rencontrer Jésus, était en proie au malin, est à présent devenue apôtre de la nouvelle et plus grande Espérance. Que son intercession nous aide à vivre nous aussi cette expérience : à l’heure des pleurs, et à l’heure de l’abandon, entendre Jésus Ressuscité qui nous appelle par notre nom et, avec le cœur plein de joie, aller annoncer : « J’ai vu le Seigneur ! »

En images : pour découvrir la diversité des représentations de Marie-Madeleine, cliquez sur le diaporama

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
ArtsMarie Madeleine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement