Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 25 juillet |
Saint Jacques le Majeur
home iconActualités
line break icon

États-Unis : un lycée portant le nom d’un saint est débaptisé, des anciens élèves portent plainte

GoogleStreetView

Timothée Dhellemmes - Publié le 20/07/21 - Mis à jour le 20/07/21

Un groupe d’anciens élèves du lycée Junipero Serra, à San Diego (Californie) a décidé d’intenter une action en justice après que l'établissement a été débaptisé du nom de ce saint catholique, dans la foulée de la montée du mouvement Black Lives Matter.

Pour une association d’anciens élèves du lycée Junipero Serra, à San Diego, la directrice de l’établissement et le conseil scolaire local veulent « effacer l’histoire de la Californie et l’héritage d’un saint catholique ». Mercredi 14 juillet, ils ont déposé plainte devant la Cour supérieure de Californie, afin de faire annuler le changement de nom du lycée Junipero Serra en Canyon Hill High School décidé par le conseil scolaire local. Prêtre missionnaire franciscain, le père Junipero Serra a beaucoup contribué à l’évangélisation de l’ouest des États-Unis au XVIIIè siècle, à l’époque où le territoire était sous domination espagnole. Considéré comme l’évangélisateur de la Californie, il est visé depuis plusieurs mois par la contestation des Black Lives Matter. À San Francisco, Los Angeles et dans plusieurs autres grandes villes américaines, des militants antiracistes ont déboulonné et vandalisé des statues à son effigie.

Le père Serra était un grand défenseur du peuple indigène de Californie.

Dans le prolongement du mouvement Black Lives Matter, le conseil scolaire de la ville de San Diego a donc décidé de retirer le nom du saint de l’un de ses établissements, malgré de nombreuses oppositions. « Le père Serra était un grand défenseur du peuple indigène de Californie, et il mérite tous nos efforts pour défendre son héritage », a notamment déclaré Charles LiMandri, l’un des avocats qui représentent l’association des anciens élèves. Le lycée en question avait été créé en 1976 précisément en l’honneur du missionnaire espagnol.

Au mois de mars 2021, l’immense métropole de San Francisco avait, elle aussi, donné son feu vert pour débaptiser près d’un tiers des écoles de la ville. Cette décision avait suscité de vives oppositions.  

Tags:
ecoleÉtats-Unis
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
3
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
4
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
7
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement