Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 03 août |
Sainte Lydie
home iconPerles du Web
line break icon

Voici comment faire preuve d’originalité lorsque quelqu’un éternue

Shutterstock I Africa Studio

La rédaction d'Aleteia - Publié le 12/07/21

S’il est de coutume de répondre "À vos souhaits" et "À vos amours" à une personne qui vient d’éternuer, sachez qu’il existe une autre formule de politesse pour souhaiter la santé à son entourage… et cela s’avère pour le moins souriant et poétique !

« Ah… Ah… Atchoum ! » Au travail, en famille ou entre amis, qui n’a jamais eu dans son entourage cette personne qui choisit toujours le moment idéal pour éternuer aussi bruyamment qu’une locomotive digne des années cinquante ? Ce collègue embarrassant capable de vous faire reconnaître en un claquement de doigts que oui, la tasse à café que vous veniez de vous servir était décidemment bien trop remplie pour éviter toute catastrophe ? Ou bien ce petit frère farouchement décidé à vous faire sortir de votre sieste un peu plus tôt que prévu ?

Dans votre grande amabilité et soucieux de préserver l’harmonie ambiante, vous avez peut-être l’habitude de répondre le plus naturellement du monde « À vos souhaits », d’un air à peine dérangé, suivi d’un « À vos amours », si le bougre récidive. Pourtant, il existe une façon bien plus poétique de manifester à votre entourage que vous lui souhaitez le plus grand bien, malgré la bourrasque fulgurante qu’il vient de lâcher. Ainsi, au lieux du fameux « À vos amours », voici ce que vous pouvez prononcer : « Que tous ceux qui se promènent sur les remparts de ton cœur soient bénis », ce à quoi il convient de répondre : « Les remparts de mon cœur sont si étroits que ne s’y promènent que ma mie et moi ».

Tags:
humour
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement