Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Pentecôte
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Niger : des chrétiens obligés de fuir après des attaques djihadistes

WEB2-MAP-NIGER-shutterstock_223335202.jpg

Shutterstock I TonelloPhotography

Lauriane Vofo Kana - publié le 08/07/21

Une attaque sanglante a visé fin juin des chrétiens au sud-ouest du Niger. Dans la région de Tillabéri, des djihadistes ont tué les hommes et détruit l'église paroissiale du village de Fantio.

À la fin du mois de juin, des hommes armés ont attaqué Fantio et Dolbel, deux villages situés au sud-ouest du Niger. Plusieurs hommes auraient été abattu sans qu’il soit possible de faire un bilan exact des victimes. Parmi les rescapées, des femmes se sont réfugiées avec leurs enfants dans des diocèses voisins de part et d’autre de la frontière avec le Burkina Faso.

Selon les témoignages recueillis par l’Aide à l’Église en détresse, les djihadistes se sont acharné à saccager l’église de Fantio. Ils ont d’abord brûlé une statue de la Vierge ainsi que des livres liturgiques et des instruments de musique. Avant de se diriger vers le Saint Sacrement. Là, ils ont profané les hosties en les répandant au sol. Ils ont fini par mettre le feu au sanctuaire.

Les violences contre les chrétiens se multiplient dans la région. Il s’agit de la troisième paroisse ciblée par des attaques djihadistes. Ces dernières forcent les habitants à abandonner leur maison. La région frontalière avec le Burkina Faso subit des assauts djihadistes récurrents depuis 2015.

Tags:
nigerviolence
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement