Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Saint Thomas More
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Pendant huit ans, Luigi a traduit la Bible dans son patois

Luigi Zuccheri

Telelibertà Piacenza | Youtube

Luigi Zuccheri feuillette un exemplaire de sa Bible en patois.

Annalisa Teggi - publié le 04/07/21

Luigi Zuccheri a traduit l'ensemble de la Bible dans son dialecte du nord de l’Italie. Histoire d’une aventure pieuse et studieuse.

Stendahl disait que la vieillesse n’est autre chose que la privation de folie, l’absence d’illusions et de passions. S’il avait rencontré Luigi Zuccheri, il aurait peut-être changé d’avis. À 78 ans, Luigi vient de compléter une traduction de la Bible dans son patois de Plaisance, un dialecte du nord de l’Italie. La passion pour la Parole de Dieu n’a pas quitté le retraité qui a mis huit ans pour terminer son ouvrage. Depuis la Genèse jusqu’à l’Apocalypse, il a pris soin d’intégrer les 73 livres de la Bible. Et le 30 mai dernier, il en a remis une copie au pape François.

Tout au long de ces huit années, Luigi a cheminé avec la Parole de Dieu. Pour la transposer dans son dialecte, il l’a méditée, a pris le temps de l’entendre encore et encore pour mieux la comprendre. Et c’est un des fruits qu’il retire : « Je connais mieux la Parole de Dieu, parce que j’ai dû m’arrêter, réfléchir plus longtemps pour la traduire. C’était comme prier. » Cette familiarité avec les écritures, le Pape l’a soulignée, invitant les croyants à faire de même. « Je voudrais saluer ce geste et vous inviter encore une fois à lire la Bible, lire la Parole de Dieu pour y trouver la force de notre vie. »

Patience et persévérance

Après quatre années de travail, un contretemps se produit. Luigi qui retranscrivait sa traduction à la main doit tout recommencer. Ne comprenant pas pourquoi il y avait tant de feuilles, sa femme a tout jeté. Luigi pense alors abandonner son projet lorsqu’un matin, il croise la route de Gianfranco Curti de Gas Sales. Quand l’entrepreneur découvre la tâche à laquelle le septuagénaire se consacre, il l’encourage à se remettre au travail. Il lui propose de publier la Bile une fois traduite. Avec 4.000 pages manuscrites dans un caddie, Luigi retrouve Gianfranco quatre années plus tard. La traduction est alors éditée et imprimée. L’ouvrage tiré à 30 exemplaires s’intitule La Bibbia in dialetto piasentin. Dix volumes composent le livre paré d’une couverture noire avec des lettres or. Le retraité s’est dit prêt à se lancer dans une autre traduction. Qui sait sur quel ouvrage il jettera son dévolu !

Tags:
Bible
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement