Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 17 septembre |
Sainte Hildegarde de Bingen
home iconActualités
line break icon

RDC : deux blessés suite à l’explosion d’une bombe dans une église

RDC EGLISE CHURCH

Sébastien KITSA MUSAYI / AFP

Des casques bleus de l'ONU pour la stabilisation en RDC ont été dépêchés sur place, suite à l'explosion d'une bombe artisanale dans une église de la ville de Beni (RDC).

Timothée Dhellemmes - Publié le 27/06/21 - Mis à jour le 27/06/21

Une bombe artisanale a explosé à six heures du matin, ce dimanche 27 juin, à l’intérieur d’une église catholique de la ville de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo. Deux personnes ont été blessées.

Les fidèles s’apprêtaient à se réunir nombreux. Ce dimanche 27 juin, jour de la confirmation de nombreux jeunes du diocèse, une église de la ville de Béni, en République démocratique du Congo (RDC), a été visée par une bombe artisanale. Placée à l’intérieur de l’édifice, elle a explosé à six heures du matin.

Heureusement, les fidèles n’étaient pas encore arrivés pour la messe dominicale. Seules deux personnes, qui se trouvaient à l’entrée de l’édifice, ont été blessées. C’est ce qu’a indiqué à l’AFP l’abbé Laurent Sondirya, vicaire général du diocèse de Beni. « Ils ont visé une grande foule parce que la cérémonie va réunir des enfants, leurs parents et des fidèles », a expliqué le prélat catholique. « Un engin explosif a été placé sous un pupitre », a précisé Mgr Sondirya à Vatican News, ajoutant que l’autel « n’a pas été touché ». Après l’intervention des forces de l’ordre qui ont sécurisé le périmètre et malgré quelques traces de sang et des éclats de vitres, la cérémonie a finalement bien pu se tenir.  

Une première contre un édifice catholique

C’est la première fois qu’un édifice appartenant à l’Église est directement pris pour cible dans le territoire de Béni, où les catholiques sont majoritaires. Les civils sont en revanche régulièrement pris pour cible par les Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe de rebelles musulmans ougandais installés depuis plus de 25 ans dans cette partie de l’Est de la RDC. Face à cela, les appels à l’aide incessants de Mgr Paluku Sikuli Melchisédech, évêque du diocèse de Butembo-Beni, semblent pour l’instant rester lettres mortes.

Tags:
AfriqueChrétiensrdcterrorisme

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
3
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
4
WEB2-SAINTE MONIQUE-GODONG-FR560945A
Anne Bernet
Comment sainte Monique se libéra de son addiction à l’alcool
5
Agnès Pinard Legry
Jessie, Jestonie et Jerson, trois frères ordonnés le même jour au...
6
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
7
Isabelle Cousturié
Devant le Christ en croix, la prière qui protège de tous les malh...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement