Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 05 août |
Dédicace de Sainte-Marie-Majeure
home iconBelles Histoires
line break icon

Parmi les lycéens qui arrachent le drapeau nazi… un futur prêtre

Père Alexis Hiessler

France 3 Bourgogne-Franche-Comté / Campture écran Youtube

Le père Alexis Hiessler raconte son histoire à l'équipe de télévision locale.

Lauriane Vofo Kana - Publié le 23/06/21

1942, la France est encore occupée mais l’esprit de résistance souffle toujours. Dans la Haute-Saône, trois amis se distinguent en arrachant un drapeau nazi fixé sur le clocher de la Basilique Saint-Pierre de Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône). L’un d’eux, Alexis Hiessler deviendra prêtre.

C’est un soir de 1942. Alexis Hiessler et deux amis âgés de 17 ans s’apprêtent à poser un geste que les autorités d’occupation ne vont pas apprécier. Les adolescents veulent s’emparer du drapeau nazi installé sur le clocher de la basilique attenante à leur collège. Ils ne supportent pas de voir ce symbole incompatible avec la foi trôner sur l’édifice religieux. Les amis se font la courte échelle et accèdent aux toits. De là, ils parviennent à enlever le drapeau du clocher de l’église Saint-Pierre de Luxeuil-les-Bains.

La mission accomplie, le jeune Alexis garde le drapeau. L’absence de la bannière du IIIe Reich ne manque pas d’attirer l’attention des soldats allemands. Ils font une descente dans le collège Saint-Colomban mais ne retrouvent pas le drapeau. Alexis Hiessler l’avait caché dans l’école. Par la suite, il le donne à sa mère qui le met en lieu sûr. Les années passent et après la Libération il est ordonné prêtre comme son frère aîné avant lui.

Le 18 juin 2021, 79 ans après cette nuit, c’est un geste symbolique que le musée du combattant de Haute-Saône a honoré. À l’occasion de la commémoration de l’appel du général de Gaulle, les élèves du collège Saint-Colomban ont découvert cette page de l’histoire locale. Ses deux amis étant décédés, le père Alexis Hiessler a témoigné auprès de la nouvelle génération. Le musée conservera dorénavant le drapeau.

Tags:
deuxième guerre mondialetémoignage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
PADRE PIO
Bret Thoman, OFS
La réaction de Padre Pio face aux évènements tragiques
5
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
6
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : les processions mariales se tiendront-elles cett...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement