Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 05 août |
Dédicace de Sainte-Marie-Majeure
home iconActualités
line break icon

La durée des mandats des responsables de certaines communautés désormais limitée

WEB2-MESSE-PARAY-COMMUNAUTE DE EMMANUEL-GODONG-FR210251A.jpg

Pascal Deloche / GODONG

Messe avec la Communauté de l'Emmanuel â Paray le Monial.

I.Media - Publié le 19/06/21 - Mis à jour le 18/06/21

Le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie a récemment publié un motu proprio réglementant la durée des mandats des responsables d’Associations internationales de fidèles telles que le Chemin néocatéchuménal et les Foyers de charité.

Le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie a publié ce 11 juin 2021 un motu proprio réglementant la durée des mandats des responsables d’Associations internationales de fidèles. Désormais, les modérateurs des 109 communautés concernées par ce statut – telles le Chemin néocatéchuménal ou les Foyers de charité – devront composer avec des mandats de cinq ans maximum. Sauf dispense, ils ne seront plus autorisés à diriger l’association au-delà de 10 ans.

Dans le cadre d’une étude approfondie, le Vatican a identifié de nouveaux « critères raisonnables » au bon exercice du gouvernement, explique le décret. L’expérience a en effet montré que l’absence de limites aux mandats de gouvernement favorise « des formes d’appropriation du charisme, de personnalisme » ainsi que « des expressions d’autoréférentialité, qui conduisent facilement à de graves violations de la dignité et de la liberté personnelles, voire à de véritables abus ».

Dans le but de favoriser une « saine rotation » au sein des associations, le motu proprio édicte que chaque mandat au sein de « l’organe central de gouvernement » est limité à cinq ans renouvelable. Une personne ne pourra rester en tout plus de dix ans au sein de la direction de l’association, sauf vacance.

Le responsable – régulièrement appelé modérateur – ne pourra être élu que pour un mandat maximal de cinq ans. Il ne pourra rester à la tête de la communauté plus de 10 ans d’affilée. On peut ainsi imaginer qu’un modérateur soit élu pour un mandat de trois ans, renouvelé deux fois (soit 9 ans à la tête de la communauté).

Possibilités de dispenses…

Ces nouvelles règles qui entreront en vigueur dans trois mois ne s’appliqueront pas de la même manière aux fondateurs à qui le Vatican se réserve le droit d’appliquer des dispenses sous deux conditions.

La première, « s’il le juge opportun pour le développement et la stabilité de l’association ». La seconde, si cette dispense correspond à une volonté claire de l’organe central de gouvernement. Reste que l’obtention d’une dispense est « toujours une grâce », est-il précisé.

Qui est concerné par la nouvelle loi ?

Le motu proprio s’applique aux associations internationales de fidèles – qui se sont surtout développées dans l’élan du concile Vatican II. Elles sont aujourd’hui au nombre de 109 et sont sous la responsabilité du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie. On compte parmi elles la Communauté de l’Emmanuel, les Foyers de Charité, Communion et libération, la Communauté de Sant’Egidio ou encore la Fédération du Scoutisme Européen.

Ces associations ont déjà été reconnues par un diocèse. Par ailleurs, leur caractère international est une condition essentielle pour leur reconnaissance. Cela signifie que leurs membres sont présents dans différents diocèses du monde. Les associations diocésaines et nationales ne sont pas obligées d’observer les normes du nouveau décret. Cependant, elles peuvent s’en inspirer et les évêques qui les accompagnent également.

Vers de nombreuses modifications ?

La plupart des associations concernées veillent déjà à ce que le modérateur ne reste pas plus de dix ans à la tête de la communauté. Dans la communauté de l’Emmanuel par exemple, un collège élit un modérateur à la majorité des deux tiers pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois.

A contrario, certaines associations devront revoir leurs statuts pour intégrer de nouvelles directives. « On peut s’attendre à ce que de nombreuses associations convoquent une assemblée générale pour décider des modifications », déclare d’ailleurs le père Ulrich Rhode, doyen de la faculté de droit canonique de l’Université pontificale grégorienne et consultant auprès du dicastère, dans L’Osservatore Romano.

Les Foyers de Charité par exemple prévoient dans leurs statuts de 2016 que le modérateur est élu « pour une période de 4 ans renouvelable deux fois ». Avec cette règle, le modérateur pourrait donc rester en poste sur une durée de 12 ans, ce qu’interdit le nouveau motu proprio.

Le cas du Chemin néocatéchuménal est sans doute plus délicat. Ce mouvement d’Église en vue de l’évangélisation a été fondé à Madrid dans les années 1960 par deux espagnols, Francisco José Gómez de Argüello (dit Kiko Argüello) et Carmen Hernández. Or, dans les statuts de cette association présente dans plus de 130 pays du monde, il est écrit que « l’équipe Responsable internationale du Chemin est composée, à vie, de monsieur Kiko Argüello – qui en est le responsable – et de madame Carmen Hernández, initiateurs du Chemin Néocatéchuménal ».

Si Carmen Hernández est décédée en 2016, Kiko Argüello est toujours à la tête du mouvement. Les statuts actuels stipulent seulement : « À la disparition de l’un et l’autre des initiateurs, on procédera à l’élection de l’Équipe Responsable internationale du Chemin ».

Tags:
communauteVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
PADRE PIO
Bret Thoman, OFS
La réaction de Padre Pio face aux évènements tragiques
5
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
6
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : les processions mariales se tiendront-elles cett...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement