Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 26 juillet |
Saints Anne et Joachim
home iconActualités
line break icon

En Birmanie, les arrestations de prêtres se multiplient

MYANMAR PROTEST

Robert Bociaga Olk Bon | Shutterstock

Agnès Pinard Legry - Publié le 17/06/21 - Mis à jour le 17/06/21

Plusieurs prêtres ont été arrêtés ces derniers jours par l’armée birmane avant d’être libérés. Plongé dans le chaos depuis le coup d’État du 1er février, le pays est le théâtre de violents affrontement entre l’armée et les manifestants. L’Église, parce qu’elle se place du côté des plus faibles et des plus démunis, se trouve régulièrement prise pour cible.

Après les églises bombardées, c’est au tour des prêtres d’être arrêtés en Birmanie. Le père Michael Aung Ling, prêtre du diocèse de Hakha, dans l’État de Chin (nord-ouest du pays) a été arrêté mercredi 16 juin par l’armée pour son soutien présumé aux forces de la résistance dans la ville de Kanpetlet. Soumis à un long interrogatoire, il a finalement été libéré quelques heures plus tard à condition de signer un document dans lequel il s’engage formellement à ne soutenir aucun mouvement, groupe ou individu qui s’oppose à l’armée régulière.

Quelques jours auparavant, dans la nuit du 12 au 13 juin, ce sont six prêtres et un laïc catholique qui ont été arrêtés par l’armée dans le village de Chan Thar, près de Mandalay, au nord du pays. Des militaires birmans ont fait une descente dans l’enceinte de l’église de l’Assomption ainsi qu’une maison voisine. En cause, des informations qu’ils auraient reçues indiquant que des membres de la Ligue nationale pour la démocratie se cachaient dans des églises catholiques et des monastères bouddhistes. Après une nuit d’interrogatoire et de détention, les prêtres ont finalement été libérés. « Parfois, les militaires respectent les hommes de Dieu, parfois non. Cela dépend des personnes », a confié le père Dominic Jyo Du, vicaire général de l’archidiocèse de Mandalay.

Le mouvement de désobéissance civile né après le coup d’état du 1er févier 2021 est durement réprimé par l’armée. Le besoin urgent de sécurité et de nourriture pousse les familles à fuir après la destruction de leurs maisons. Sur place, les églises continuent tant bien que mal à servir les besoins spirituels et matériels des populations. Et parce que l’Église soutient les plus vulnérables, les déplacés et les plus faibles sans distinction aucune, elle est régulièrement, à travers ses prêtres, ses religieuses et ses églises, prise pour cible par l’armée birmane. Dans le pays qui compte au total à peine plus de 6% de chrétiens (et moins de 3% de catholiques), l’Église catholique a bien évidemment un rôle limité. Mais un rôle qu’elle tient à assumer. 

Tags:
birmanieconflit
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
3
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
4
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
7
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement