Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
home iconSpiritualité
line break icon

Mode d’emploi pour prier le chapelet

UVgreen I Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 11/06/21

Quelles prières réciter, quel mystère méditer et quel fruit demander en égrainant son chapelet ? Mode d'emploi.

« Après la célébration de la Liturgie des Heures – sommet que peut atteindre la prière familiale – il n’y a pas de doute que le Chapelet de la Vierge Marie doit être considéré comme une des plus excellentes et des plus efficaces « prières en commun » que la famille chrétienne est invitée à réciter », invitait le pape Paul VI en 1974 dans l’exhortation apostolique Marialis cultus.

Si le chapelet est la prière la plus simple qui soit (la prière des enfants par excellence), il convient néanmoins de connaître son « mode d’emploi » pour pouvoir l’utiliser. Car il ne s’agit pas de répéter machinalement cinquante Je vous salue Marie. Ce serait affreusement ennuyeux. Non, il invite chaque chrétien à méditer des événements marquants de la vie de Jésus, à s’en émerveiller avec la Vierge Marie, et à en goûter le fruit.

Un chapelet est composé de cinq dizaines, chaque dizaine correspondant à un « mystère », événement significatif de la vie de Jésus et de Marie. En tout, la prière du Rosaire est composée de vingt mystères, divisés en quatre chapelets. Le premier chapelet comprend les mystères joyeux, le deuxième les mystères lumineux, le troisième les mystères douloureux et le quatrième les mystères glorieux. Afin de demeurer attentif à sa prière, il est possible d’insérer des clausules, courtes phrases en lien avec le mystère médité. 

Le chapelet permet ainsi de méditer un mystère entier. La tradition associe chaque jour de la semaine à un mystère, afin de guider et unir les fidèles dans leur prière. Ainsi, les mystères joyeux sont récités le lundi et le samedi, les douloureux le mardi et le vendredi, les lumineux le jeudi et les glorieux le dimanche (sauf pendant le Carême ou l’Avent) :

Lundi : mystère joyeux

Mardi : mystère douloureux

Mercredi : mystère glorieux

Jeudi : mystère lumineux

Vendredi : mystère douloureux

Samedi : mystère joyeux

Dimanche : mystère glorieux

Comment commencer son chapelet ?

En partant de la croix, faire le signe de croix et réciter le Je crois en Dieu. Puis réciter un Notre Père, trois Je vous salue Marie (pour les trois vertus théologales) et un Gloire au Père. Avant chaque dizaine, énoncer le mystère, par exemple, pour le premier mystère: « L’annonciation de l’Ange à Marie ». Après un bref temps de méditation, réciter un Notre Père, dix Je vous salue Marie et un Gloire au Père. A la fin de chaque dizaine de chapelet, il est possible d’ajouter la prière de Fatima.

À chaque épisode de la vie de Jésus est associé un fruit : un enseignement de la vie de Jésus, une grâce que l’on peut demander en priant la dizaine.

Voici chacun des mystères à méditer, accompagné de l’extrait de l’Evangile et de son fruit.

MYSTERES JOYEUX

1L’Annonciation de l’Ange Gabriel à la Vierge Marie

Galerie de l’Académie, Venise, Lorenzo Veneziano, 1357.

« Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph; et le nom de la Vierge était Marie. » (Lc 1,26-27

Fruit du mystère : l’humilité.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

2La visite de la Vierge Marie à sa cousine Élisabeth

« En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville da la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut rempli de l’Esprit Saint, et s’écria d’une voie forte: Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni! » » (Lc 1, 39-42)

Fruit du mystère : la charité envers le prochain.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

3La naissance de Jésus dans la grotte de Bethléem

« En ces jours-là, parut un édit de l’empereur, ordonnant de recenser toute la terre – ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville origine. Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David. Il venait se faire inscrire avec Marie, son épouse, qui était enceinte. Or, pendant qu’ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter. Et elle mit au monde son fils premier-né; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. » (Lc 2,1-7)

Fruit du mystère : la pauvreté du cœur.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

4Jésus est présenté au temple par Marie et Joseph

« Quand arriva le huitième jour, celui de la circoncision, l’enfant reçut le nom de Jésus, le nom que l’ange lui avait donné avant sa conception. Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. » (Lc 2, 21-24).

Fruit du mystère : l’obéissance et la pureté.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

5Jésus retrouvé dans le temple

« Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume. Comme ils s’en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s’en aperçoivent. Pensant qu’il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissance. Ne le trouvant pas, ils revirent à Jérusalem en continuant à le chercher. C’est au bout de trois jours qu’ils le retrouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi: il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. » (Lc 2, 41-47)

Fruit du mystère : la recherche de Dieu en toutes choses.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

MYSTERES LUMINEUX

1Le Baptême dans le Jourdain

« Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l’eau; voici que les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé; en lui j’ai mis tout mon amour » ». (Mt 3,16-17)

Fruit du mystère : la grâce du baptême pour tous

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

2Les noces de Cana

Noces de Cana
Les Noces de Cana, Paolo Veronese, (1562-1563), musée du Louvre.

« Trois jours plus tard, il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin; la mère de Jésus lui dit: « Ils n’ont plus de vin ». Jésus répondit: « Femme, que me veux-tu? Mon heure n’est pas encore venue ». Sa mère dit aux serviteurs: « Faites tout ce qu’il vous dira » ». (Jn 2, 1-5)

Fruit du mystère : la confiance et l’intercession de Marie.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

3L’annonce du Royaume de Dieu et l’invitation à la conversion

le-sermon-sur-la-montagne-aurimages_0040826_0059-e1609513730529.jpg

« Les temps sont accomplis: le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. » (Mc 1, 15)

Fruit du mystère : l’état de grâce et la conversion.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

4La transfiguration

PRZEMIENIENIE PAŃSKIE W SZTUCE

« Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmène à l’écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière ». (Mt 17, 1-2)

Fruit du mystère : la paix de l’âme.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

5L’institution de l’Eucharistie

« Pendant le repas, Jésus prit du pain, prononça la bénédiction, le rompit et le donna à ses disciples, en disant: « Prenez, mangez : ceci est mon corps » ». (Mt 26, 26)

Fruit du mystère : l’union parfaite avec Jésus, l’amour de l’Eucharistie.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

MYSTERES DOULOUREUX

1L’agonie de Jésus à Gethsémani

« Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani et leur dit: « Restez ici, pendant que je m’en vais là-bas pour prier ». Il emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse. Il leur dit alors: « Mon âme est triste à en mourir. Demeurez ici et veillez avec moi ». Il s’écarta un peu et tomba la face contre terre, en faisant cette prière: « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux. » » (Mt 26, 36-39)

Fruit du mystère : la contrition de nos péchés.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

2La flagellation de Jésus

« Pilate leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié ». (Mt 27, 26)

Fruit du mystère : la mortification de nos sens.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

3Le couronnement d’épines

Le Christ en croix, Le Greco

« Alors les soldats du gouverneur emmenèrent Jésus dans le prétoire et rassemblèrent autour de lui toute la garde. Ils lui enlevèrent ses vêtements et le couvrirent d’un manteau rouge. Puis, avec des épines, ils tressèrent une couronne, et la posèrent sur sa tête; ils lui mirent un roseau dans la main droite et, pour se moquer de lui, ils s’agenouillaient en lui disant: « Salut, roi des Juifs! » ». (Mt 27, 27-29)

Fruit du mystère : la lutte contre l’orgueil et la gloire du monde.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

4Le portement de la Croix

« Ils réquisitionnent, pour porter la croix, un passant, Simon de Cyrène, le père d’Alexandre et de Rufus, qui revenait des champs. Et ils amènent Jésus à l’endroit appelé Golgotha, c’est-à-dire: Lieu-du-Crâne, ou Calvaire ». (Mc 15, 21-22)

Fruit du mystère : la patience dans les épreuves.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

5Jésus est crucifié et meurt sur la Croix

« Lorsqu’on fut arrivé au lieu dit Le Crâne, ou Calvaire, on mit Jésus en croix, avec les deux malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à gauche. Jésus disait: « Père, pardonne-leur: ils ne savent pas ce qu’ils font »… Il était déjà presque midi; l’obscurité se fit dans tout le pays jusqu’à trois heures, car le soleil s’était caché. Le rideau du temple se déchira par le milieu. Alors, Jésus poussa un grand cri: « Père, entre tes mains je remets mon esprit » ». (Lc  23, 32-33, 44-46)

Fruit du mystère : la soif de la conversion des pécheurs.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

MYSTERES GLORIEUX

1La Résurrection de Jésus

« Le premier jour de la semaine, de grand matin, les femmes se rendirent au sépulcre, portant des aromates qu’elles avaient préparés. Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau. Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. Elles ne savaient que penser, lorsque deux hommes se présentèrent à elles, avec un vêtement éblouissant. Saisies de crainte, elles baissaient le visage vers le sol. Ils leur dirent: « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts? Il n’est pas ici, il est ressuscité » ». (Lc 24, 1-6)

Fruit du mystère : la foi.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

2L’Ascension du Seigneur au ciel

Jesus' ascension
L’Ascension de Jésus au Ciel.

« Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu ». (Mc 16, 19)

Fruit du mystère : l’espérance du Ciel.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

3La descente du Saint Esprit au Cénacle

« Quand arriva le jour de la Pentecôte, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain, il vint du ciel un bruit pareil à celui d’un violent coup de vent: toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d’eux. Alors ils furent tous remplis de l’Esprit Saint: ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit ». (Ac 2, 1-4)

Fruit du mystère : l’effusion de l’Esprit Saint.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

4L’Assomption de Marie au Ciel

« Désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles» ». (Lc 1, 48-49

Fruit du mystère : la grâce d’aller au Ciel.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

5Marie est couronnée Reine du ciel et de la terre

« Un signe grandiose apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles ». (Ap 12, 1)

Fruit du mystère : une plus grande dévotion envers Marie.

Notre Père, dix Je vous salue Marie, Gloire au Père.

Tags:
chapeletrosaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
2
WEB2-GRANDS PARENTS-shutterstock_1751088335.jpg
I.Media
Une indulgence plénière accordée le 25 juillet prochain
3
AMERICA'S GOT TALENT
Cerith Gardiner
Télévision : Nightbirde illumine America’s Got Talent
4
Wedding engagement ring - Woman
Edifa
Doutes sur son mariage : Dieu voulait-Il pour moi ce conjoint&nbs...
5
avgustin irena maucec
La rédaction d'Aleteia
Augustin et Irène, 25 ans de fidélité malgré le handicap
6
Mathilde de Robien
Pascal Ide : « Les couples saints ? Ce sont d’abord des couples a...
7
KOMUNIA ŚWIĘTA
Edifa
Faut-il communier à chaque messe ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement